Publié le

Et puis y a Frida, qu’est belle comme un soleil

Hello !

Je reviens vers vous pour un nouveau post couture, afin de vous montrer ma version de la robe Frida de ma marque préférée de patrons, j'ai nommé Wear Lemonade.

Je vois fleurir partout des robes Frida, sur instagram, facebook, pinterest, toutes plus chouettes les unes que les autres, mais j'ai mis du temps à passer le pas. Sa coupe large et un peu enfantine me faisait un peu peur, c'est le genre de coupe qui ne me va pas vraiment habituellement. Mais je me suis dit qu'avec une matière fluide, en choisissant l'encolure tunisienne, et grâce au cintrage de la ceinture prévue dans le patron, je parviendrais peut-être à la rendre un peu plus à mon goût.

C'est ainsi que j'ai jeté mon dévolu sur une jolie viscose bleue rayée des Coupons de Saint Pierre (15€ les 3 mètres !), toute douce et agréable à coudre, et des pressions nacrés.

Vous avez peut-être pu constater qu'en ce moment je suis accro aux rayures et que j'en ai mis plein mon eshop !

Après le dur labeur d'assembler toutes les pièces du patron (j'ai pris la version PDF) en taille 34, j'ai commencé la couture, sans toile car je suis trop impatiente (et ça me perdra). La créatrice, Lisa Gachet, propose un pas-à-pas en vidéo (et des explications sur le pdf pour les abonnés) qui sont top.

Puis vint le délicat moment de l'essayage... horreur ! malheur ! je ressemble à une gamine qui a piqué la chemise de nuit des années 90 de sa grand-mère. Je flottais carrément dedans et c'était pas très seyant.

Je m'en étais rendue compte avec le perfecto mona, les patrons Wear Lemonade taillent grand, et de surcroît, je ne suis pas très fournie au niveau du torse, si vous voyez ce que je veux dire...

Bon, il a fallu tout reprendre et recintrer au niveau des côtés pour obtenir un résultat à peu près satisfaisant. Ah oui, et j'ai rallongé le buste de 5 cm également car je trouvais la taille trop haute.

Et voilà ! Je compte m'en coudre d'autres en matière fluide, crêpe, viscose, imprimée, unie, version robe longue, car c'est un super patron, pour un résultat joli et vraiment confortable.

Je vous laisse avec les photos de la bête ! N'hésitez à pas me laisser un commentaire si vous aussi vous avez votre Frida, j'aime bien voir les différentes versions 🙂

Publié le

Josie dans l’océan

Buongiorno las amigas !

Me voici de retour après avoir passé l'été à arpenter le Pays d'Auge et ses petits trésors ! pour un post couture.

Comme vous n'êtes pas sans savoir, je suis créatrice d'accessoires de mode que je couds moi-même. Souvent je garderai bien un sac, une pochette pour moi, vu l'état des miens qui partent en lambeaux (bon, j'exagère un poil), mais non las amigas, je résiste à la tentation et je ne crée que pour vous. Quel sens du sacrifice (là aussi j'en fais un peu trop). Alors cet été, j'ai eu envie de coudre pour moi, pour une fois. Histoire de mettre un coup à l'expression "les cordonniers sont les plus mal chaussés", les créateurs d'accessoires sont les plus mal accessoirisés pour le coup (encore une fois, je pousse un peu le bouchon).

J'ai toujours voulu porter une combinaison-pantalon, mais j'avais peur d'avoir l'air d'un sac, persuadée que cette coupe ne m'irait pas, alors j'avais abandonné l'idée.  Et puis, prise d'un regain de confiance en moi ou je ne sais quoi, j'ai décidé de m'en coudre une. Ah oui et puis il y a Mawajane, une blogueuse mode très drôle qui en avait dégoté une trop classe à Emmaüs, ce qui a fini de me convaincre. J'avais vu les modèles de la Maison Victor défiler sur la toile, c'est donc la combinaison Josie du magazine de mai-juin 2015 que j'ai choisie. Je l'ai mixée avec la robe océan, comme le proposait le magazine : le haut de la robe océan et le bas de la combi Josie. Pas de difficultés particulière, je trouve les explications plutôt claires, même si j'ai le sentiment parfois qu'ils se compliquent un peu la vie. J'ai choisi la taille 34 (je fais du 36 du commerce) et je n'ai presque pas fait de marges de couture car je n'aime pas l'effet bouffant/gros derrière que peuvent avoir parfois les pantalons des combi, et parce qu'il faut bien admettre je n'ai pas un tour de poitrine qui explose les soutifs...

Je trouve qu'elle tombe bien et qu'elle est hyper hyper confortable, genre je ne pourrais mettre qu'elle. Mais bon, faut bien que je la lave quand même parfois !

J'ai choisi une viscose verte à motif plumes, très fine, je pense que si je réitère l'expérience, je prendrais un coton ou une popeline., un tissu un peu moins fin. J'ai ajouté une ceinture à nouer sur la taille élastiquée, question de goût.

IMG_1059IMG_0907  IMG_1069 IMG_1052

IMG_0900
Non pas que j'avais très envie de vous montrer mes fesses, mais il fallait bien que je vous montre comment elle rend de dos...

 Et pour ma petite demoiselle, j'ai choisi la robe Sybille du même magazine, avec son petit volant trop mignon. Très rapide et simple à coudre, je pense en réaliser d'autres. Elle est parfaite pour être à l'aise lors de grosses chaleurs, légère et ample. J'ai choisi un coton rose et blanc  fleuri que j'avais en stock qui vient de Mondial Tissus. Elle taille assez grand comme tous les modèles de la Maison Victor.

IMG_1115

IMG_1120Yo !

IMG_1128

IMG_1130

Voilà ! Je vous conseille ces deux modèles et les patrons de La Maison Victor en général, amies couturières, vous ne serez pas déçues. Ce sont des vêtements qui ont de l'allure et qui sont bien pensés.

Sinon, ma fille retournant bientôt à l'école, je vais pouvoir reprendre La Fossette à plein temps et me consacrer entièrement à garnir ma boutique et j'espère à poster plus souvent.

bonne rentrée à tous, et toutes ! A presto !