Publié le

Ma robe de mariée (fait-main)

Bonjour vous !

Cela fait un bail que je n'ai rien posté ici. J'ai été débordée entre les commandes à réaliser et les préparatifs de mon... mariage ! Un mariage presque improvisé ("demande" 5 mois avant le D Day, à une pause déj, avec un sandwich poulet-mayo...) et plutôt zéro budget, mais qui s'est déroulé sans accro et je dirais même qu'on a passé une très belle journée, ensoleillée de surcroît. Moi, le mariage, je n'y croyais pas trop, je n'en avais jamais eu envie, cela ne me faisait pas vraiment rêver. Mais la demande était tellement spontanée, sincère et sans chichi que je me suis entendue dire "oui". Et je ne l'ai pas regretté. Nous voulions réunir autour de nous tous les gens qu'on aime et faire une grosse fête. Je considère que le contrat est rempli, j'en garde des tas de merveilleux souvenirs et nos amis ont été tellement généreux et nous ont beaucoup aidé, ça nous a fait chaud au coeur.

Lorsque j'ai su que j'allais me marier, la première chose à laquelle j'ai pensé, après les "oh mais c'est génial ! oh mais j'ai peur ! oh mon dieu mais pourquoi je fais ça, à 35 balais, alors que ça fait quasiment 10 ans que je suis avec mon cher et tendre et qu'on est un peu fauchés", c'est à ma robe. Est-ce que c'est important ? Est-ce que je la fais moi-même ? Est-ce que je l'achète ? Est-ce qu'elle sera courte ? Est-ce qu'elle sera longue ? Est-ce qu'elle sera blanche ? Est-ce qu'elle sera colorée ? J'ai beaucoup hésité entre l'originalité et la tradition, entre la facilité et le challenge. Ce dont j'étais sûre, c'est qu'elle serait fluide, que ce ne serait pas une meringue, qu'il n'y aurait pas trop de volume et qu'elle serait sans trop de fioritures.

Après des heures de recherche le soir avec mon smartphone dans mon lit, les yeux révulsés d'avoir vu défiler devant mes yeux des centaines et des centaines de modèles...

... je décide de la faire moi-même, n'ayant pas eu de coup de cœur dans les modèles existants et récents, sauf quelques magnifiques robes décolletées dans le dos, ce que je ne peux pas vraiment me permettre étant donné la cicatrice disgracieuse qui le parcourt de haut en bas suite à mon opération de scoliose.

Pour l'occasion, comme je n'avais pas de patron, j'ai crée mon mannequin de buste à mes mesures. C'est tout de même plus simple que de travailler directement sur soi. J'ai utilisé la technique célèbre du t-shirt et mon futur-chanceux-mari m'a enroulée dans du scotch, je ne sais pas si cela faisait partie de ses fantasmes, mais au moins, il est réalisé, au cas où. Ensuite j'ai rempli le buste de ouate, lui ai fait une base en carton pour qu'il tienne et voilà le travail. (je ne vous le montre pas, il est trop moche :D)

Revenons à la robe, je me suis largement inspiré d'une photo de robe bustier un peu rétro années 30 que j'ai vu passer dans mes pérégrinations sur pinterest. Son volant de dentelle sur la poitrine était parfait pour ajouter un peu de volume à cet endroit, et une jupe longue et fluide pour allonger la silhouette. J'ai réalisé un haut en tulle pour que cela reste léger mais que cela camoufle la cicatrice du haut du dos. J'ai choisi de faire une jupe demi-cercle, car je ne la voulais pas trop large.

J'ai ensuite réalisé une toile (un brouillon autrement dit), indispensable, avec un drap et des chutes de tulle et de dentelle que j'avais déjà en stock. Rassurée sur le résultat global, je me suis lancée.

La robe est en mousseline synthétique ivoire, le haut en tulle ivoire, et la doublure en simple popeline de coton ivoire. La dentelle est une guipure en viscose et élasthanne très agréable à coudre. J'ai renforcé le buste avec de la viseline thermocollante et j'ai choisi de ne pas mettre des baleines car je trouvais que le maintien était suffisant.

J'ai ajouté une ceinture tressée en simili cuir doré fermée par une broche de perles.

La matière première m'est revenue à 85€ environ (ceinture y compris). J'aurais aimé pouvoir utiliser des matières plus nobles mais je trouve que le résultat est tout de même joli et mon budget ne me le permettait pas.

La coiffure était simple, réalisée par une copine, deux tresses relevées en headband sur mon carré bouclé, et une barrette de perles placée sur le côté. Les chaussures étaient des ballerines à talons carrés nude vernies à bride Mademoiselle R de chez la Redoute très confortables mais que j'ai lachées vite-fait dés l'apéro au profit de ballerines plates dorées.

Je vous laisse avec le roman-photo de la robe...

 

J'ai dessiné des fleurettes sur le tulle à l'aide d'un stylo 3D qui réalise des perles qui durcissent et restent bien collées
 

J'ai collé de petites perles nacrées sur une broche pour réaliser la boucle de la ceinture de la robe
 

 

Vous pouvez aussi admirer la belle robe mint à oiseaux que s'est faite ma copine Agathe !

et un petit aperçu de la robe que j'ai faite pour ma fille - et qui a pris au moins 4 cm entre le moment où je l'ai faite et le mariage-
     

J'avais choisi une veste en jean claire pour le soir, et pour le côté décalé (bêtisier staïle)

   

Après avoir réalisé cette robe, je me suis demandé si je ne devrais pas proposer une collection de vêtements. Il m'arrive d'en réaliser pour des amis, ou des bébés, et j'y prends vraiment goût. Et pourquoi pas des robes de mariées crées sur mesure, ou lancer une collection, ce serait un rêve... Qu'en pensez-vous ?

Si cela vous intéresse, je pourrais vous faire des articles sur le reste du mariage avec comme thème : les petits budgets, ça vous dirait ?

   
Publié le

Le pack “Zéro Déchet”

Bonjour à tous !

Après avoir fait une petite digression musicale, j'en reviens à nos moutons, à savoir La Fossette et ses pochettes, ses sacs, et ses envies écolo (oui, La Fossette est comme Alain Delon, la Fossette parle à la 3ème personne, mais elle va arrêter ça tout de suite au risque d'agacer ses nombreux lecteurs s'ils ne sont pas déjà partis dés la première ligne).

Comme vous le savez peut-être, s'est glissé dans ma boutique un petit nombre d'outils pratiques pour participer à limiter nos déchets. Je ne vais pas faire une petite récap de l'état actuel de la planète, je constate avec soulagement que bon nombre d'entre nous en sont déjà conscients et agissent.

Mais, nous jetons beaucoup, surtout des sacs en plastique, des emballages en tout genre, des cotons à foison, et tout ne se recycle pas.

Il y a d'emblée trois solutions simples qui s'offrent à nous pour diminuer nos poubelles :

-acheter en vrac,

-utiliser des sacs réutilisables,

-troquer nos cotons et essuie-tout jetables contre des lingettes lavables.

De plus, on peut constater qu'acheter en vrac coûte moins cher qu'acheter en conditionné. Les supermarchés proposent de plus en plus de rayons vrac, il y a même des épiceries à vrac qui ouvrent ça et là. Quant aux magasins bio, ils le font depuis longtemps.

En tout cas, j'ai décidé que je proposerai dés que possible des solutions jolies, pratiques pour donner un coup de pouce à ceux qui veulent se lancer dans le processus de limitation des déchets. Je vous ai déjà proposé des lots de lingettes démaquillantes lavables, qui limitent grandement le déchet de coton, et je continuerai d'ailleurs puisqu'elles sont toutes parties, et également quelques lots de sac à vrac.

                          

Du coup, comme j'ai vu que vous étiez en demande de ce genre d'outil, j'ai décidé de vous proposer un Pack Zéro Déchet. Il s'agit d'un ensemble de sacs et lingettes qui devraient vous permettre de vous lancer ou de vous aider dans la réduction de vos déchets. Sachez que j'essaye au maximum de fabriquer les sacs et lingettes à partir de chutes de tissu récupérées (sauf pour le coton éponge, qui est certifié bio, et neuf), et lorsque je l'achète, je fais en sorte qu'une bonne part du coton à motif soit de fabrication française.

Le pack, que vous pouvez trouver ici, ici ou comprend :

  • un tote-bag pour remplacer le sac plastique habituel. Joli, et lavable, en coton et lin.
  • un lot de 4 sacs à vrac, qui vous permettront de transporter les fruits, légumes, pâtes, riz, céréales que vous achetez en vrac et ainsi ne plus utiliser à chaque fois les sacs en papier/plastique que vous propose votre magasin.
  • un lot de 6 grandes lingettes lavables, attachables entre elles, qui pourront remplacer le papier essuie-tout, et que vous pouvez enrouler autour du support à sopalin si vous en avez un ! Une face décorative et douce en coton simple, et une face en coton-éponge certifié bio.
  • un lot de 10 lingettes démaquillantes lavables, idem que les grandes mais en petit format (et non attachables entre elles).

Pour l'instant, un seul pack est disponible car il est très long à réaliser, je préfère donc les fabriquer sur commande pour la suite. Vous pourrez ainsi choisir le nombre de sacs / lingettes que vous désirez et même les coloris et motifs selon mon stock. Un pack sur mesure pour vous !

Vous pouvez également trouver des tote-bag à l'unité. N'oubliez pas que les frais de port sont offerts !

Si vous avez besoin d'autres outils auxquels je n'aurais pas pensé, n'hésitez pas à me le dire en commentaire !

Et vous, quels sont vos gestes pour limiter vos déchets ? Est-ce que vous aimeriez vous y mettre ? Trouvez-vous cela difficile ?

Et puis si le sujet vous intéresse, il y a cette petite famille qui a décidé de partager avec nous leur première année de vie sans déchets !

A bientôt !

  Enregistrer
Publié le

Nouvelle collection !

Bonjour !

Sur ce blog, je vous parle de déodorant fait-maison, d'huile de coco, de glace sans lait, de beauté naturelle, parce que ça me tient à cœur, mais je me devais aujourd'hui de vous rappeler que je suis également créatrice d'accessoires de mode, et que la nouvelle collection débarque sur les e-shops Etsy et A little market selon vos préférences !

Vous êtes de plus en plus nombreux à me faire confiance, à visiter ma boutique et à passer commande, et je reçois de plus en plus de demandes de commandes personnalisées, ce que j'adore ! Je vous en reparle d'ailleurs bientôt.

Voici un extrait de la nouvelle collection. Sachez que j'alimente mes boutiques au fur-et-à-mesure de mes inspirations, de coups de coeur sur des tissus, la liste est donc non exhaustive !

Des pochettes-à-tout

comme j'aime les appeler, que vous pouvez utiliser pour y ranger et transporter votre make-up, vos papiers, vos stylos, vos clés, tout ce que vous voulez tant que ce n'est pas mouillé ou brûlant  ! Mais que vous pouvez également porter en soirée à la main pour parfaire votre tenue avec un accessoire original, unique et fait avec amour. Molletonnées, elles ont une bonne tenue. Motifs graphiques ou fleuris, couleurs automnales, ou plus vives, ils y en a pour tous les goûts !

img_1714 img_1729 img_1732 img_1738

Les pochettes pour appareils électroniques type ordinateur portable, smartphone et tablettes.

Voici une pochette pour tablette type Ipad air 2, bordeaux et bleu canard ! Molletonnée pour protéger votre appareil en cas de choc.

img_1713

Les sacs seau !

Ce sac a beaucoup de succès puisqu'on me le demande en plusieurs matières et coloris (photos bientôt). Voici celui-ci qui attend son heureuse propriétaire. En suédine et jacquard, il est très pratique tout en étant très élégant !

img_1562

Les portefeuilles

Idée cadeau pour noël, un anniversaire, ou pour se faire plaisir à soi, les portefeuilles sont en coton molletonné et rigidifié, aux couleurs de l'automne !

img_1464 img_1469 img_1476

Pour les enfants ! C'est une catégorie que je vais essayer de remplir plus souvent.

J'aime aussi travailler les motifs trop mignons pour les enfants. Quoi de plus naturel pour l'automne que de porter des petits renards partout ! Sac-à-dos à doudou/goûter/petits secrets et sa trousse assortie en coton enduit sans phtalates.

img_1649

Et pour la Little Week des Créateurs, tous les articles de l'ancienne collection sont à prix réduits, profitez-en d'autant que les frais de port sont offerts !

bouton-visitez-la-boutique

Publié le

Josie dans l’océan

Buongiorno las amigas !

Me voici de retour après avoir passé l'été à arpenter le Pays d'Auge et ses petits trésors ! pour un post couture.

Comme vous n'êtes pas sans savoir, je suis créatrice d'accessoires de mode que je couds moi-même. Souvent je garderai bien un sac, une pochette pour moi, vu l'état des miens qui partent en lambeaux (bon, j'exagère un poil), mais non las amigas, je résiste à la tentation et je ne crée que pour vous. Quel sens du sacrifice (là aussi j'en fais un peu trop). Alors cet été, j'ai eu envie de coudre pour moi, pour une fois. Histoire de mettre un coup à l'expression "les cordonniers sont les plus mal chaussés", les créateurs d'accessoires sont les plus mal accessoirisés pour le coup (encore une fois, je pousse un peu le bouchon).

J'ai toujours voulu porter une combinaison-pantalon, mais j'avais peur d'avoir l'air d'un sac, persuadée que cette coupe ne m'irait pas, alors j'avais abandonné l'idée.  Et puis, prise d'un regain de confiance en moi ou je ne sais quoi, j'ai décidé de m'en coudre une. Ah oui et puis il y a Mawajane, une blogueuse mode très drôle qui en avait dégoté une trop classe à Emmaüs, ce qui a fini de me convaincre. J'avais vu les modèles de la Maison Victor défiler sur la toile, c'est donc la combinaison Josie du magazine de mai-juin 2015 que j'ai choisie. Je l'ai mixée avec la robe océan, comme le proposait le magazine : le haut de la robe océan et le bas de la combi Josie. Pas de difficultés particulière, je trouve les explications plutôt claires, même si j'ai le sentiment parfois qu'ils se compliquent un peu la vie. J'ai choisi la taille 34 (je fais du 36 du commerce) et je n'ai presque pas fait de marges de couture car je n'aime pas l'effet bouffant/gros derrière que peuvent avoir parfois les pantalons des combi, et parce qu'il faut bien admettre je n'ai pas un tour de poitrine qui explose les soutifs...

Je trouve qu'elle tombe bien et qu'elle est hyper hyper confortable, genre je ne pourrais mettre qu'elle. Mais bon, faut bien que je la lave quand même parfois !

J'ai choisi une viscose verte à motif plumes, très fine, je pense que si je réitère l'expérience, je prendrais un coton ou une popeline., un tissu un peu moins fin. J'ai ajouté une ceinture à nouer sur la taille élastiquée, question de goût.

IMG_1059IMG_0907  IMG_1069 IMG_1052

IMG_0900
Non pas que j'avais très envie de vous montrer mes fesses, mais il fallait bien que je vous montre comment elle rend de dos...

 Et pour ma petite demoiselle, j'ai choisi la robe Sybille du même magazine, avec son petit volant trop mignon. Très rapide et simple à coudre, je pense en réaliser d'autres. Elle est parfaite pour être à l'aise lors de grosses chaleurs, légère et ample. J'ai choisi un coton rose et blanc  fleuri que j'avais en stock qui vient de Mondial Tissus. Elle taille assez grand comme tous les modèles de la Maison Victor.

IMG_1115

IMG_1120Yo !

IMG_1128

IMG_1130

Voilà ! Je vous conseille ces deux modèles et les patrons de La Maison Victor en général, amies couturières, vous ne serez pas déçues. Ce sont des vêtements qui ont de l'allure et qui sont bien pensés.

Sinon, ma fille retournant bientôt à l'école, je vais pouvoir reprendre La Fossette à plein temps et me consacrer entièrement à garnir ma boutique et j'espère à poster plus souvent.

bonne rentrée à tous, et toutes ! A presto !

Publié le

Tuto : une pochette de transport pour votre éponge de Konjac !

Bonjour !

L'éponge de Konjac est une petite éponge en fibre naturelle qu'on utilise pour se nettoyer le visage en douceur. Elle dure selon les marques au moins un mois, et peut même vous permettre de vous passer de gel nettoyant puisqu'elle se suffit à elle même. A vous le teint frais, les pores resserrés, les imperfections diminuées, les impuretés éliminées !

Eponge de Konjac Léa Nature, celle que j'ai !

Elle est dotée d'un petit cordon, pour pouvoir l'accrocher et la laisser sécher à l'air libre entre chaque utilisation. MAIS, oui car il y a un mais, elle n'est pas livrée avec un petit sachet, une petite pochette, dans laquelle on peut la transporter quand on part en tournée internationale ou en voyage aux îles Fidji (on peut rêver non ?). J'ai cherché un peu selon les marques, et sauf erreur de ma part, aucune n'en propose. Cette éponge étant fragile, la glisser telle quelle dans notre trousse de toilette ne me paraît pas très raisonnable, ni très hygiénique. C'est pourquoi aujourd'hui je vous propose un tutoriel pour réaliser une petite pochette de transport d'éponge de konjac vous même !

Désolée par avance pour la qualité des photos, la luminosité de la pièce était étrange et pour une fois qu'il y avait du soleil, je n'ai pas voulu tirer les rideaux 🙂

Il vous faut :

  • un morceau de tissu enduit (entendez imperméable) 30 x 30 cm. Moi j'ai choisi un joli coton enduit blanc à motif japonais dorés que j'ai eu chez A Little Mercerie. Vous pouvez aussi utiliser deux morceaux de tissus différents (15 x 30 cm), un pour l'extérieur, un pour l'intérieur.
  • une paire de pressions
  • fil, aiguille, et encore mieux, une machine à coudre
1/ Coupez d'abord deux morceaux identiques de 14 cm x 21 cm, un pour l'extérieur, un pour la doublure. 2/ Sur l'envers, marquez chacun de vos deux morceaux de tissu en trois comme sur la photo ci-dessous. La partie du haut sera votre futur rabat.

IMG_1452

3/ Sur la partie haute de vos deux tissus, dessinez votre rabat de la forme que vous souhaitez. Moi j'ai fait comme ci-dessous.

IMG_1453

4/ Découpez votre rabat suivant les marques que vous avez dessinées.

IMG_1454

Vous obtenez ceci :Sans titre-1

5/ Placez vos tissus endroit contre endroit, épinglez pour que vos tissus ne bougent pas, et cousez à 5mm du bord en laissant une ouverture de 10 cm pour pouvoir retourner ensuite.

IMG_1457(1)

IMG_1459

Maintenant, retournez votre ouvrage par l'espace non cousu que vous avez laissé, puis repassez-le afin d'écraser les coutures. Attention, le tissu enduit ne se repasse pas tel quel, couvrez-le avec un tissu normal.

                     IMG_1461   IMG_1462

6/ Rabattez la partie du bas, de façon à ce que le bas arrive sur la ligne du rabat. Pas simple à expliquer, mais vous comprendrez en voyant les photos ci-dessous.

                    IMG_1463    IMG_1464

7/ En prenant soin de rentrer le tissu qui dépasse -les 10 cm non cousus que vous avez laissés pour retourner-, piquez le long des deux côtés à 0.5 cm.

  IMG_1468

7/ Puis retournez !

IMG_1470

Il ne vous reste plus qu'à placer un pression au centre, type kam avec la pince, ou bien ceux que l'ont peut coudre. Et votre pochette est terminée !

                           IMG_1471         IMG_1472

Et voilààààà !

 IMG_1473(1)

IMG_1481

J'espère que ce tuto vous aura plu et vous aura été utile !

A bientôt ! 🙂

Publié le

Mayday ! c’est les soldes !

Bonjour à tous, Je vous souhaite tout d'abord une très belle année 2016, puisse t-elle terrasser 2015 et son lot de malheurs, de peurs, puisse t-elle ouvrir les consciences. Sans titre2 Moi, pendant les vacances de noël, j'ai trouvé qu'il n'y avait pas assez des fêtes à préparer, j'en ai aussi profité pour déménager et m'installer avec ma petite famille à Pont-L'Evêque. C'est joli, et tout est à deux pas ! et je vois mon mec genre 1561 fois plus qu'avant. De quoi adoucir la vie. Voilà, c'était la minute vis-ma-vie de La Fossette. soldes Parlons peu, parlons bien ! Nous sommes le 6 janvier et c'est le début des soldes ! J'ai concocté pour vous plein de mini-prix tout ronds sur la collection d'hiver ! Profitez-en sur les boutiques Etsy et A Little Market. IMG_0411 IMG_0105 IMG_0352 A bientôt ! 🙂 social-facebook-box-blue-iconSanglota-icone-Hellocoton pinterest-icon instagram
Publié le

L’automne et ses nouveautés

DSCF5468 Bonjour à tous ! Aujourd'hui, je viens vous présenter mes dernières nouveautés. C'est l'automne, j'ai donc essayé d'y aller un peu plus mollo avec les tons doux et pastels au profit de couleurs plus chaudes, aux imprimés différents. D'abord des trousses ! A maquillage, ou à glisser dans son sac à main pour y ranger ses clés, son rouge à lèvres, son tampon, ses bijoux, etc... Elles sont plates et molletonnée. Ces trousses ont été réalisées avec des tissus en coton achetés dans une adorable boutique de tissus à Regnéville-sur-Mer, dans la Manche, "Maison Melin" tenue par Géraldine.  C'est un peu la caverne d'ali baba pour les créatrices, je sais quand j'y rentre, jamais quand j'en sors ! Du bleu, du camel, du jaune moutarde, des triangles, du pied-de-poule en veux-tu en voilà, ma poule ! J'aime bien rajouter un pompon, je trouve ça finit la pochette, que ça lui donne un petit style. Plus d'infos sur cette petite pochette sur le blog de la jolie Laura de Kelwy's Chronicles qui m'a fait l'honneur de me consacrer un petit article ! DSCF5346 DSCF5345 DSCF5338 DSCF5323
Un peu de pep's tout de même
DSCF5319 J'ai travaillé aussi un peu pour les bambins. Une trousse de toilette en coton ciré grenouilles trop kawaï, un sac de fille hy-per girly et une pochette à feutre de la forêt ! DSCF5397 DSCF5396 DSCF5400
Mon petit mannequin préféré
DSCF5408
Koâ koâ
DSCF5412 Tout est disponible sur ma boutique en ligne. Si ça ne l'était plus, où que vous aimeriez une variante, n'oubliez pas que je suis ravie de travailler sur des commandes personnalisées ! Voilà 🙂 Et vous, y a-t-il des accessoires dont vous auriez besoin et que vous n'arrivez à trouver nulle part, que ce soit dans des grandes enseignes ou chez les petits créateurs ? La prochaine fois, je change un peu de sujet, et je vous parle de musique. Ça vous dit ? bouton visitez la boutique social-facebook-box-blue-icon Sanglota-icone-Hellocoton pinterest-icon instagram
Publié le

Tu sais que tu es créatrice couturière quand…

Salut !

Juste une petite envie de partager avec vous mon quotidien de créatrice homeworkeuse, un peu comme Vis ma vie mais sans Laurence Ferrari, à travers quelques anecdotes. Et qui sait, pourrez-vous vous y reconnaître, vous couturières à vos heures perdues, ou vous couturières professionnelles.

Tu sais que tu es créatrice couturière quand :

- Tu te balades tout le temps avec du fil partout sur tes fringues, du fil et des bouts de tissus sous tes chaussettes, et peut-être peux-tu même trouver de la ouate dans ton slip (bon ça ok, faut pas pousser, mais je me suis promis de glisser le mot "slip" dans chacun de mes posts). Tu ramasses également des bouts de fil sur ton paillasson, devant ta porte d'entrée. Histoire de bien annoncer la couleur.

- Tu as frôlé mille fois la mort par étranglement, car telle une Betty Draper qui a toujours la clope au bec, toi tu as toujours une épingle au bec, et tu mets 25 minutes à penser à l'enlever quand tu as fini d'épingler.

- Dès que tu vois quelqu'un, tu ne peux pas t'empêcher de regarder et d'analyser comment sont cousues ses fringues si bien qu'il croit que tu mates ses pecs, alors que non, tu regardes juste comment est cousue la boutonnière de sa chemise.

- Tu tutoies ta machine à coudre, et tu lui parles pas toujours très gentiment

- Ton atelier, après une semaine de travail, c'est comme un champ de bataille après une bataille dans Game of Thrones. Limite, ça fume encore. Mais y a pas Jon Snow.

- Tu trouves que les robes, les pochettes, les trousses, les sacs, les foulards que tu couds sont vachement cool, mais t'as jamais le temps d'en coudre pour toi

- Bien sûr, tu t'es piqué le doigt des milliers de fois en hurlant des gros mots qui parlent de mamans et de péripatéticiennes

- Tu as aussi marché des milliers de fois sur des aiguilles, ou sur la pointe d'un pression, en hurlant les mêmes gros mots que ci-dessus

- Parce que ton esprit s'est laissé allé à une petite divagation d'une demie-seconde, tu as déjà manqué de coudre ton doigt

- Y a des jours où quand ça veut pas, ça veut pas et tu rates le moindre truc que tu entreprends, même les techniques que tu connais par coeur, même l'article le plus simple à coudre, tu le plantes. En série, jusqu'à la fin de la journée. Le jour où tu découds plus que tu ne couds. De surcroît, ta machine te fait des blagues pas drôles, et tu remarqueras que souvent ces jours-là, il pleut des cordes, pour parfaire l'ambiance "c'est la journée de la loose".

- Tu as des milliers d'idées mais que 24h dans une journée, dont 7 à dormir. C'est mal foutu.

fossette

Et vous ? Vous reconnaissez-vous ? Je serai curieuse de lire d'autres petites anecdotes du genre, que ce soit dans la couture ou n'importe quel domaine !

bouton visitez la boutique                             

                                                                                                     instagramfacebookSanglota-icone-Hellocotonpinterest-icon