Publié le

DIY : une glace maison sans lactose et un déodorant à la noix de coco

La noix de coco, c'est simple, on adore, ou on déteste, un peu comme Pj Harvey, les oursins, ou les pieds de porcs .... Moi la noix de coco, j'adore, même que j'en rêve la nuit.

01de8b705021a2e29ed2ca05420c4a22

Un fruit, deux recettes : un déodorant et une délicieuse glace ! Attention, n'inversons pas, autant un peu de glace sous les aisselles, certes ça peut rafraîchir -d'une manière un peu collante-, autant manger du déodorant... il y a de meilleurs moyens pour rafraîchir son haleine. Sisi.

Je vous parle aujourd'hui de la noix de coco sous deux formes : l'huile de coco et le lait de coco.

Rentrons dans le vif du sujet. Toujours dans un souci d'effectuer des gestes écologiques, cet été, j'ai eu l'occasion de participer à un atelier de confection de cosmétiques et produits ménagers maison, par les sympathiques Justine et Mahery deux "citoyens en transition éco-logique" qui sillonnent la France à bord de leur camping-car, pour entre autres, animer les "ateliers de mon p'ti pote". Je les ai retrouvés à Villerville dans le Calvados, avec des copines, et nous avons choisi ensemble de réaliser un déodorant à base d'huile de coco, un cake vaisselle et une éponge en vieille chaussette ! Le prix est totalement libre, et les ingrédients et contenants sont à disposition, et c'est vous, aiguillés par Justine, qui réalisez vous-même les produits. Vous pouvez retrouver toutes les infos sur leur démarche et sur les ateliers et leurs recettes sur leur blog Mon P'ti Pote.

Le déodorant que nous avons réalisé est tellement efficace et, surtout, comme j'aime le dire "cochoncetés free",  est à base d'huile de coco et d'huile essentielle de palmarosa. Notez que vous pouvez utiliser aussi l'huile de coco comme crème hydratante, ou comme masque hydratant pour les cheveux.

img_1591
Oui, je ne sais pas dessiner une noix de coco

Quand on sait que la plupart des déodorants disponibles dans les supermarchés contiennent notamment des sels d'aluminium qui sont soupçonnés d'augmenter les risques de cancer du sein, une alternative douce et efficace est bienvenue.

Cette recette n'est pas vegan puisqu'elle contient de la cire d'abeille, mais Justine propose d'autres ingrédients de substitution sur son blog pour ceux d'entre vous qui ne souhaitez pas utiliser des matières issues des animaux.

Ce n'est pas un anti-transpirant car transpirer, ce n'est pas sale et c'est normal, mais cela neutralise totalement la moindre odeur, et durablement, et ce, juste avec l'équivalent d'un petit pois.

img_1607

Je vous mets donc ici directement le lien de cette recette imparable et n'oubliez pas de lire l'avant-propos avant de vous lancer. Sachez que cette alternative est très économique puisque votre petit pot qui vous aura coûté environ 2.50 € vous durera un an, sans compter la fierté d'avoir réalisé le produit soi-même ! Merci donc à Justine et Mahery de Mon P'ti Pote !

Et la deuxième recette m'a été inspirée par un rêve... Et oui, I had a dream que je mangeais de la bonne glace à la noix de coco infiniment parfumée et ma déception au réveil a été violente (au moins). Il faut savoir que je suis intolérante au lactose, je suis donc privée de crème glacée, de crème fraîche, de desserts crèmeux. Et plus on en est privés, plus on en a envie. Il m'arrive de craquer, et de le regretter amèrement les jours suivants. O rage, ô désespoir, ô lactose ennemi, n'ai-je donc tant vécu que pour cette infamie ? Non, alors, guidée aveuglément par mon obsession de la glace à la noix de coco, telle un zombie à la recherche d'un morceau de cervelle, j'ai cherché sur internet comment réaliser une glace sans sorbetière, et j'ai pensé qu'avec une boîte de lait de coco et du miel, je pourrais réaliser une glace qui satisferait tout mes désirs gastronomiques, sans la moindre once de lait. Et c'est le cas ! J'y ai même ajouté un caramel fait à base de sucre et d'eau. Passons à la recette pour laquelle il ne vous faudra pas beaucoup d'ingrédients, mais beaucoup de temps.

img_15731

Pour la glace :

  • 1 boîte de lait de coco bio
  • 4 cuillères à soupe de miel bio (à ajuster selon votre goût). Vous pouvez remplacer le miel par du sirop d'agave.

Pour le caramel :

  • 100 g de sucre
  • 2 cuillères à soupe d'eau
  • 1 filet de jus de citron

Videz la boite de lait de coco entièrement un saladier (eau de coco +crème)

Ajoutez les cuillères de miel, et fouetter au batteur électrique jusqu'à ce que ça soit complètement liquide et un peu mousseux.

img_1518

Ensuite versez le contenu du saladier dans une boite hermétique qui pourra aller dans votre congélateur (mais dans laquelle vous pourrez tout de même continuer de fouetter).

Mettez votre glace pas encore glacée dans votre congélateur, puis fouettez toutes les demies-heures pendant 4 ou 5 h (l'avantage c'est que vous pouvez tout de même faire d'autres trucs entre ces demies-heures) !

img_1521

C'est lorsque la glace commence à bien prendre que j'ajoute le caramel liquide, puis je remets au congélateur.

Pour faire le caramel, il suffit de tout mettre à feu moyen dans une casserole et attendre que le sucre fonde et colore. Il va vite durcir, alors je le passe au micro-ondes avant de la mettre dans la glace.

C'est délicieux ! Et bien moins calorique d'une crème glacée puisqu'il n'y a pas de sucre raffiné, ni de matière grasse animale. Le lait de coco contient en effet 170 kcal pour 100g, il est en plus réputé pour être riche en fibres, et très bon pour les articulations.

img_1617

Le seul soucis, est que la glace cristallise un peu. Mais j'imagine que l'on ne peut pas avoir un résultat parfait sans sorbetière, cela dit si vous avez des astuces, je suis preneuse.

Et vous, utilisez vous la noix de coco ? Sous quelle forme ? Pour quel usage ?

A bientôt !

Publié le

They call me mellow yellow

Avant, pour moi, le jaune, c’était moche. Oui disons le comme ça, direct, sans courbettes, et sans détours. Je détestais les murs jaunes du salon de mon appartement de la rue des gens d’armes, ce jaune pâle mais pas tout à fait, qui s’accordait merveilleusement avec le vert gazon de mon clic-clac à carreaux et le bleu Provence de mon meuble télé.

En plus, comment aimer une couleur dont on dit qu’elle est la couleur des traîtres, celle du déshonneur conjugal, la couleur qui attire les bêtes d’orage, et que si tu mets une jupe jaune, t’as toutes les hordes de thysanoptères du monde qui se collent à tes fesses. Décidément, le jaune n’est pas une couleur aimable.

Le jaune pour moi, c’était aussi la couleur des paréos qu’on accrochait dans sa chambre quand on avait 20 ans dans les années 2000. Un jaune très prononcé tirant vers l’orange avec des motifs un peu grossiers de soleil en flammes, d'yeux géants flippants te regardant où que tu ailles.

03

Le jaune, c’était aussi les cuisines provençales, très charmantes au demeurant quand tu passes une semaine dans le Luberon, mais moins quand tu habites dans la grisaille de la Normandie.

image_prov_07

Vous l’aurez compris, le jaune était la couleur que je détestais le plus. Il me piquait les yeux, je le détestais, je le fuyais. Que ce soit en déco, ou même sur les vêtements. Porter un jean qui baille aux fesses, oui c’est rock n’ roll. Un pull camionneur noir pour faire gothique à la cool, oui surtout en faisant des cercles avec mes cheveux sur un air de guitare enragé. Un pantalon pattes d’eph en satin bordeaux, bin quoi Zavatta était un type bien. Un pantalon noir et blanc avec des motifs dragon… oui c’est so 1998 ! Mais porter du jaune ? T’es pas bien dans ta tête ?

Et puis un jour, il y a environ 3 ans, je suis tombée sur des photos d’intérieur avec comme couleur principale le jaune moutarde. Le jaune moutarde, sortez les trompettes, sortez les kumbayas, les danses de la joie et les pouet pouet avec les bras, le jaune moutarde m’a fait aimer le jaune. Pire que ça, il m’en a rendue obsessionnelle. Je souffre donc depuis 3 ans de jaunite aigüe et je ne me soigne même pas. Le jaune pastel, le jaune soleil, le jaune citron, le jaune poussin, le jaune fluo, je les regarde tous avec des cœurs dans les yeux.

Fauteuiljaunemoutarde_w641h478

J’ai commencé par teindre mes rideaux en jaune moutarde. Quelques petites touches dans la maison, pas trop je me disais. Jusqu’à ce que je fasse ça :

piano jaune

Certains m’ont regardé avec des yeux tout ronds. « T’as peint ton piano en jaune ??? Mais t’en as fait exprès ou genre t’avais un pot de peinture ouvert dans les mains et t’as glissé sur une peau de banane ? » Et qui en fait, après m'avoir servi leur air perplexe le plus convaincant, ajoutent « je pensais pas dire ça, mais c’est classe ».

C’est pourquoi c'est une couleur que j'utilise beaucoup dans les articles que je réalise. C’est une couleur parfaite pour sublimer l’été, ou pour égayer l’hiver, lumineuse, unisexe, inter-âges. Que ce soit une petite touche ou un accessoire entier, le jaune réjouit une tenue, met un coup de projecteur sur un intérieur sobre.

Articles jaunes boutique la Fossette
Articles jaunes issus de ma boutique la Fossette

Je vous ai concocté un petit tableau pinterest autour du jaune disponible en un clic ci-dessous

 tableau pin jaune

Et ici quelques idées shopping :

Les jolies lampes de chez Mademoiselle Dimanche (pas données mais trop classes)

lampe1 lampe2 lampe3 lampe4

Quelques lampes chez PrivateFloor à un prix très raisonnable (aux alentours de 20 € soldées)

lampe-de-bureau-cane-jaune1506_107_8_n

Une chaise WOODEN de chez Superstudio :

chaise

Le jaune, c’est aussi l’union parfaite avec le bleu. Bleu glacier, bleu/vert, bleu canard, bleu pastel (mon deuxième amour chromatique). Je n’ai jamais vu deux nuances de couleurs s’accorder avec autant d’harmonie. Encore plus que Brad et Angelina, Guillaume et Marion, Jonathan et Jennifer. Sisi.

des-triangles-colores-sur-le-mur_4791303

Et vous ?