Publié le

DIY simplissime : un démaquillant bio et naturel

Bonjour à tous !

Cela faisait longtemps que je n'avais pas écrit sur ce blog. Beaucoup de travail, beaucoup de commandes sur-mesure, le marché de noël à préparer, les fêtes, un petit bonheur de gastro, une grippe guillerette, une coquine sinusite, une autre coquine sinusite, des douces joies d'hiver qui ont fait qu'effectivement, je n'ai pas trouvé le temps d'écrire.

Mais mardi soir, j'ai participé à un atelier des copains de Mon p'ti pote en transition, dont je vous avais déjà parlé ici (recette d'un déodorant ultra-efficace inside), et nous avons réalisé ensemble dans la joie et la bonne humeur, guidés par les sympathiques Justine et Mahery, un démaquillant/nettoyant visage efficace, doux et qui sent bon les tisanes de mon enfance, en deux temps trois mouvements !

Il fallait que je vous partage la recette !

Bon, là on faisait un produit vaisselle, pas le démaquillant (vous n'aurez donc pas besoin de gants de la nasa ou de masque de chantier !)
Jusque là, dans un soucis d'utiliser des produits naturels et non nocifs, je me démaquillais avec uniquement de l'huile végétale (olive ou amande douce/HE d'immortelle) et de l'eau, à savoir que je me tartine d'huile puis je rince avec une lingette lavable imbibée d'eau du robinet. Mais là où je vis, à Pont-L'Evêque, l'eau est hyper calcaire, et je n'aime pas vraiment utiliser l'eau du robinet pour mon visage, j'ai peur de me transformer en gros caillou. Ou simplement d'avoir la peau très sèche.

Avec ce démaquillant façon bi-phasée, je n'ai plus besoin d'eau du robinet, et je suis ravie !

 


Ingrédients :

  • un flacon spray vide acheté, ou récupéré
  • une huile végétale bio de votre choix
  • un hydrolat bio de votre choix
Versez dans votre flacon à moitié l'huile végétale, à l'aide d'un entonnoir si vous avez, ou avec dextérité si vous n'en avez pas.

Puis versez l'autre moitié d'eau florale, en prenant soin de laisser un demi-centimètre libre afin d'avoir un peu d'air dans le flacon lorsqu'il faudra secouer.

Vous verrez que cela ne se mélange pas, c'est normal, il vous suffira de secouer avant chaque utilisation (orangina, la pulpe, tout ça) Et voilà ! Conservation au frigo de préférence, mais pas obligatoire s'il ne fait pas trop chaud chez vous.

C'est tout !


Nous, nous l'avons réalisé à base d'huile de jojoba qui est l'huile la plus proche du sébum humain, et de l'eau de fleur d'oranger dont j'adore l'odeur, et qui est l'eau la plus tolérée pour tous les types de peaux. Mais vous pouvez vous faire plaisir avec les parfums et adapter à votre type de peau !

Ensuite, il vous suffira d'en vaporiser sur du coton, ou même mieux sur une lingette démaquillante lavable La Fossette (elle perd pas le nord !) que vous trouverez sur mon eshop, ou à défaut, que je réalise sur commande car le stock n'est pas toujours plein vu qu'on m'en commande beaucoup ! Un geste écologique de plus !

J'utilise le démaquillant le soir, mais je m'en sers aussi le matin après la douche pour chasser les traces de calcaire insidieusement cachées sur mon visage.

Maintenant, pour vous aiguiller sur votre choix d'huile et d'hydrolat, voici un petit tour d'horizon  selon leurs propriétés, infos que j'ai glanées sur le site d'aroma-zone, et dans mon expérience personnelle.  J'ai testé ces huiles et hydrolats et toutes m'ont satisfaite.

  L E S  H U I L E S

Huile de jojoba : Calmante et assouplissante, cette huile pénètre facilement dans la peau sans laisser de sensation de gras. Elle protège la peau contre la déshydratation et les rides. Elle est idéale pour les massages et pour les soins démaquillants.

Huile d'amande douce : apaisante, nourrissante, parfaite pour les peaux sèches et irritées.

Huile d'avocat : excellente huile anti-âge et nourrissante avec des propriétés pénétrantes exceptionnelles. Je la trouve personnellement un peu grasse pour ma peau.

Huile d'argan : réputée pour ses propriétés nourrissantes, régénérantes et restructurantes. Son pouvoir anti-oxydant compense en profondeur la dénutrition de la peau.

Huile d'olive : sa teneur en vitamine E et en polyphénols aide à lutter contre le vieillissement de la peau. Cette huile protège et assouplit la peau. L'odeur est un peu forte par contre, il faut assumer de se coucher avec un léger parfum de tomates-mozza !

Huile d'onagre : Régénératrice et anti-âge par excellence, l'huile végétale d'Onagre prévient le vieillissement cutané et restaure la souplesse de l'épiderme. Elle a aussi des propriétés adoucissantes et revitalisantes.

Voilà pour les huiles que j'ai personnellement testées, il en existe plein d'autres, à vous de faire les curieuses !

L E S  H Y D R O L A T S

  Fleur d'oranger : tonifie, rafraîchit, régénère et apaise la peau ; il est particulièrement adapté aux peaux sèches et il sent bon la tisane qui fait dormir !

Rose : Astringent et tenseur, cet hydrolat est incontournable pour prévenir et lutter contre le vieillissement cutané. Il purifie, rafraîchit et adoucit la peau. Il est aussi connu pour calmer les irritations et les rougeurs (personnellement, je le trouve un peu irritant pour les peaux très sensibles). Mais il sent trop bon le jardin fleuri !

Bleuet : connu comme véritable panacée pour apaiser et réparer les yeux fatigués ou irrités, sujets aux allergies. Il s'utilise en compresses sur les yeux. Il est également connu pour tonifier le tissu cutané. Il a une petite odeur de bois mouillé et je ne sais pas dire si je l'aime ou pas !

Hamamélis : Connu pour favoriser la micro-circulation, cet hydrolat est recommandé pour les peaux sensibles sujettes aux rougeurs. Astringent, tonique et purifiant, il est très apprécié des peaux mixtes et grasses. Ce que je confirme haut et fort !

Romarin : Cet hydrolat purifie la peau et prévient l’apparition des imperfections.

Citron : Cette eau de fruit est idéale pour éclaircir le teint et avoir une belle peau. Astringente et purifiante, elle est l’alliée des peaux à problèmes. Mon problème, c'est que j'ai envie de la boire.

  Si vous voulez des informations complémentaires, d'autres recettes de cosmétiques ou de produits ménagers non nocifs pour vous et pour l'environnement, ou même accueillir chez vous un atelier de fabrication de produits (prix libre) rendez-vous sur Mon P'ti Pote en transition ! Il y a plein d'infos intéressantes à glaner sur leur site.

Et vous, êtes-vous intéressé pour fabriquer vous mêmes vos produits ? Le faites-vous déjà ?

A bientôt 🙂

                Enregistrer Enregistrer Enregistrer
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*