Publié le

Tu sais que tu es créatrice couturière quand…

Salut !

Juste une petite envie de partager avec vous mon quotidien de créatrice homeworkeuse, un peu comme Vis ma vie mais sans Laurence Ferrari, à travers quelques anecdotes. Et qui sait, pourrez-vous vous y reconnaître, vous couturières à vos heures perdues, ou vous couturières professionnelles.

Tu sais que tu es créatrice couturière quand :

- Tu te balades tout le temps avec du fil partout sur tes fringues, du fil et des bouts de tissus sous tes chaussettes, et peut-être peux-tu même trouver de la ouate dans ton slip (bon ça ok, faut pas pousser, mais je me suis promis de glisser le mot "slip" dans chacun de mes posts). Tu ramasses également des bouts de fil sur ton paillasson, devant ta porte d'entrée. Histoire de bien annoncer la couleur.

- Tu as frôlé mille fois la mort par étranglement, car telle une Betty Draper qui a toujours la clope au bec, toi tu as toujours une épingle au bec, et tu mets 25 minutes à penser à l'enlever quand tu as fini d'épingler.

- Dès que tu vois quelqu'un, tu ne peux pas t'empêcher de regarder et d'analyser comment sont cousues ses fringues si bien qu'il croit que tu mates ses pecs, alors que non, tu regardes juste comment est cousue la boutonnière de sa chemise.

- Tu tutoies ta machine à coudre, et tu lui parles pas toujours très gentiment

- Ton atelier, après une semaine de travail, c'est comme un champ de bataille après une bataille dans Game of Thrones. Limite, ça fume encore. Mais y a pas Jon Snow.

- Tu trouves que les robes, les pochettes, les trousses, les sacs, les foulards que tu couds sont vachement cool, mais t'as jamais le temps d'en coudre pour toi

- Bien sûr, tu t'es piqué le doigt des milliers de fois en hurlant des gros mots qui parlent de mamans et de péripatéticiennes

- Tu as aussi marché des milliers de fois sur des aiguilles, ou sur la pointe d'un pression, en hurlant les mêmes gros mots que ci-dessus

- Parce que ton esprit s'est laissé allé à une petite divagation d'une demie-seconde, tu as déjà manqué de coudre ton doigt

- Y a des jours où quand ça veut pas, ça veut pas et tu rates le moindre truc que tu entreprends, même les techniques que tu connais par coeur, même l'article le plus simple à coudre, tu le plantes. En série, jusqu'à la fin de la journée. Le jour où tu découds plus que tu ne couds. De surcroît, ta machine te fait des blagues pas drôles, et tu remarqueras que souvent ces jours-là, il pleut des cordes, pour parfaire l'ambiance "c'est la journée de la loose".

- Tu as des milliers d'idées mais que 24h dans une journée, dont 7 à dormir. C'est mal foutu.

fossette

Et vous ? Vous reconnaissez-vous ? Je serai curieuse de lire d'autres petites anecdotes du genre, que ce soit dans la couture ou n'importe quel domaine !

bouton visitez la boutique                             

                                                                                                     instagramfacebookSanglota-icone-Hellocotonpinterest-icon

3 réflexions au sujet de « Tu sais que tu es créatrice couturière quand… »

  1. Haha, c’est tres vrai tout ça !
    J’en ajouterais un : quand tu vas faire les courses, et qu’au moment de payer en caisse, tu te rends compte que ton pique aiguille est toujours accroché a ton poignet.

  2. Salut, super pour ce petit écrit, il est très intéressant. Notre niche correspond, pour cela je me permet de vous faire un lien seulement si tu n’y vois pas d’inconvénient. Cordialement.

  3. Hello, je te remercie pour ce bref post, il est très captivant. Notre thème correspond, donc Je te fais un petit lien seulement si tu n’y constate pas d’inconvénient. Cordialement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*