DIY : une glace maison sans lactose et un déodorant à la noix de coco

La noix de coco, c’est simple, on adore, ou on déteste, un peu comme Pj Harvey, les oursins, ou les pieds de porcs …. Moi la noix de coco, j’adore, même que j’en rêve la nuit.

01de8b705021a2e29ed2ca05420c4a22

Un fruit, deux recettes : un déodorant et une délicieuse glace ! Attention, n’inversons pas, autant un peu de glace sous les aisselles, certes ça peut rafraîchir -d’une manière un peu collante-, autant manger du déodorant… il y a de meilleurs moyens pour rafraîchir son haleine. Sisi.

Je vous parle aujourd’hui de la noix de coco sous deux formes : l’huile de coco et le lait de coco.

Rentrons dans le vif du sujet. Toujours dans un souci d’effectuer des gestes écologiques, cet été, j’ai eu l’occasion de participer à un atelier de confection de cosmétiques et produits ménagers maison, par les sympathiques Justine et Mahery deux “citoyens en transition éco-logique” qui sillonnent la France à bord de leur camping-car, pour entre autres, animer les “ateliers de mon p’ti pote”. Je les ai retrouvés à Villerville dans le Calvados, avec des copines, et nous avons choisi ensemble de réaliser un déodorant à base d’huile de coco, un cake vaisselle et une éponge en vieille chaussette ! Le prix est totalement libre, et les ingrédients et contenants sont à disposition, et c’est vous, aiguillés par Justine, qui réalisez vous-même les produits. Vous pouvez retrouver toutes les infos sur leur démarche et sur les ateliers et leurs recettes sur leur blog Mon P’ti Pote.

Le déodorant que nous avons réalisé est tellement efficace et, surtout, comme j’aime le dire “cochoncetés free”,  est à base d’huile de coco et d’huile essentielle de palmarosa. Notez que vous pouvez utiliser aussi l’huile de coco comme crème hydratante, ou comme masque hydratant pour les cheveux.

img_1591

Oui, je ne sais pas dessiner une noix de coco

Quand on sait que la plupart des déodorants disponibles dans les supermarchés contiennent notamment des sels d’aluminium qui sont soupçonnés d’augmenter les risques de cancer du sein, une alternative douce et efficace est bienvenue.

Cette recette n’est pas vegan puisqu’elle contient de la cire d’abeille, mais Justine propose d’autres ingrédients de substitution sur son blog pour ceux d’entre vous qui ne souhaitez pas utiliser des matières issues des animaux.

Ce n’est pas un anti-transpirant car transpirer, ce n’est pas sale et c’est normal, mais cela neutralise totalement la moindre odeur, et durablement, et ce, juste avec l’équivalent d’un petit pois.

img_1607

Je vous mets donc ici directement le lien de cette recette imparable et n’oubliez pas de lire l’avant-propos avant de vous lancer. Sachez que cette alternative est très économique puisque votre petit pot qui vous aura coûté environ 2.50 € vous durera un an, sans compter la fierté d’avoir réalisé le produit soi-même ! Merci donc à Justine et Mahery de Mon P’ti Pote !

Et la deuxième recette m’a été inspirée par un rêve… Et oui, I had a dream que je mangeais de la bonne glace à la noix de coco infiniment parfumée et ma déception au réveil a été violente (au moins). Il faut savoir que je suis intolérante au lactose, je suis donc privée de crème glacée, de crème fraîche, de desserts crèmeux. Et plus on en est privés, plus on en a envie. Il m’arrive de craquer, et de le regretter amèrement les jours suivants. O rage, ô désespoir, ô lactose ennemi, n’ai-je donc tant vécu que pour cette infamie ? Non, alors, guidée aveuglément par mon obsession de la glace à la noix de coco, telle un zombie à la recherche d’un morceau de cervelle, j’ai cherché sur internet comment réaliser une glace sans sorbetière, et j’ai pensé qu’avec une boîte de lait de coco et du miel, je pourrais réaliser une glace qui satisferait tout mes désirs gastronomiques, sans la moindre once de lait. Et c’est le cas ! J’y ai même ajouté un caramel fait à base de sucre et d’eau. Passons à la recette pour laquelle il ne vous faudra pas beaucoup d’ingrédients, mais beaucoup de temps.

img_15731

Pour la glace :

  • 1 boîte de lait de coco bio
  • 4 cuillères à soupe de miel bio (à ajuster selon votre goût). Vous pouvez remplacer le miel par du sirop d’agave.

Pour le caramel :

  • 100 g de sucre
  • 2 cuillères à soupe d’eau
  • 1 filet de jus de citron

Videz la boite de lait de coco entièrement un saladier (eau de coco +crème)

Ajoutez les cuillères de miel, et fouetter au batteur électrique jusqu’à ce que ça soit complètement liquide et un peu mousseux.

img_1518

Ensuite versez le contenu du saladier dans une boite hermétique qui pourra aller dans votre congélateur (mais dans laquelle vous pourrez tout de même continuer de fouetter).

Mettez votre glace pas encore glacée dans votre congélateur, puis fouettez toutes les demies-heures pendant 4 ou 5 h (l’avantage c’est que vous pouvez tout de même faire d’autres trucs entre ces demies-heures) !

img_1521

C’est lorsque la glace commence à bien prendre que j’ajoute le caramel liquide, puis je remets au congélateur.

Pour faire le caramel, il suffit de tout mettre à feu moyen dans une casserole et attendre que le sucre fonde et colore. Il va vite durcir, alors je le passe au micro-ondes avant de la mettre dans la glace.

C’est délicieux ! Et bien moins calorique d’une crème glacée puisqu’il n’y a pas de sucre raffiné, ni de matière grasse animale. Le lait de coco contient en effet 170 kcal pour 100g, il est en plus réputé pour être riche en fibres, et très bon pour les articulations.

img_1617

Le seul soucis, est que la glace cristallise un peu. Mais j’imagine que l’on ne peut pas avoir un résultat parfait sans sorbetière, cela dit si vous avez des astuces, je suis preneuse.

Et vous, utilisez vous la noix de coco ? Sous quelle forme ? Pour quel usage ?

A bientôt !

Josie dans l’océan

Buongiorno las amigas !

Me voici de retour après avoir passé l’été à arpenter le Pays d’Auge et ses petits trésors ! pour un post couture.

Comme vous n’êtes pas sans savoir, je suis créatrice d’accessoires de mode que je couds moi-même. Souvent je garderai bien un sac, une pochette pour moi, vu l’état des miens qui partent en lambeaux (bon, j’exagère un poil), mais non las amigas, je résiste à la tentation et je ne crée que pour vous. Quel sens du sacrifice (là aussi j’en fais un peu trop). Alors cet été, j’ai eu envie de coudre pour moi, pour une fois. Histoire de mettre un coup à l’expression “les cordonniers sont les plus mal chaussés”, les créateurs d’accessoires sont les plus mal accessoirisés pour le coup (encore une fois, je pousse un peu le bouchon).

J’ai toujours voulu porter une combinaison-pantalon, mais j’avais peur d’avoir l’air d’un sac, persuadée que cette coupe ne m’irait pas, alors j’avais abandonné l’idée.  Et puis, prise d’un regain de confiance en moi ou je ne sais quoi, j’ai décidé de m’en coudre une. Ah oui et puis il y a Mawajane, une blogueuse mode très drôle qui en avait dégoté une trop classe à Emmaüs, ce qui a fini de me convaincre. J’avais vu les modèles de la Maison Victor défiler sur la toile, c’est donc la combinaison Josie du magazine de mai-juin 2015 que j’ai choisie. Je l’ai mixée avec la robe océan, comme le proposait le magazine : le haut de la robe océan et le bas de la combi Josie. Pas de difficultés particulière, je trouve les explications plutôt claires, même si j’ai le sentiment parfois qu’ils se compliquent un peu la vie. J’ai choisi la taille 34 (je fais du 36 du commerce) et je n’ai presque pas fait de marges de couture car je n’aime pas l’effet bouffant/gros derrière que peuvent avoir parfois les pantalons des combi, et parce qu’il faut bien admettre je n’ai pas un tour de poitrine qui explose les soutifs…

Je trouve qu’elle tombe bien et qu’elle est hyper hyper confortable, genre je ne pourrais mettre qu’elle. Mais bon, faut bien que je la lave quand même parfois !

J’ai choisi une viscose verte à motif plumes, très fine, je pense que si je réitère l’expérience, je prendrais un coton ou une popeline., un tissu un peu moins fin. J’ai ajouté une ceinture à nouer sur la taille élastiquée, question de goût.

IMG_1059IMG_0907  IMG_1069 IMG_1052

IMG_0900

Non pas que j’avais très envie de vous montrer mes fesses, mais il fallait bien que je vous montre comment elle rend de dos…

 Et pour ma petite demoiselle, j’ai choisi la robe Sybille du même magazine, avec son petit volant trop mignon. Très rapide et simple à coudre, je pense en réaliser d’autres. Elle est parfaite pour être à l’aise lors de grosses chaleurs, légère et ample. J’ai choisi un coton rose et blanc  fleuri que j’avais en stock qui vient de Mondial Tissus. Elle taille assez grand comme tous les modèles de la Maison Victor.

IMG_1115

IMG_1120Yo !

IMG_1128

IMG_1130

Voilà ! Je vous conseille ces deux modèles et les patrons de La Maison Victor en général, amies couturières, vous ne serez pas déçues. Ce sont des vêtements qui ont de l’allure et qui sont bien pensés.

Sinon, ma fille retournant bientôt à l’école, je vais pouvoir reprendre La Fossette à plein temps et me consacrer entièrement à garnir ma boutique et j’espère à poster plus souvent.

bonne rentrée à tous, et toutes ! A presto !

Beauté au naturel : deux ingrédients fantastico-simplissimes

Bonjour les petits cocos ! (ceci ne signifie pas que je m’adresse aux communistes, il s’agit plutôt d’une marque d’affection bienveillante envers vous. Ahahah.)

Après vous avoir fait la liste non exhaustive des gestes que j’essaye d’effectuer au quotidien pour apporter ma petite pierre au grand édifice du sauvetage de la planète, je vais vous parler aujourd’hui d’une partie des soins naturels que j’utilise dans ma salle de bains.

Il y a quelques années maintenant, dans le soucis de ma santé personnelle et de celle de la planète, j’ai commencé à troquer mes produits d’hygiène, de soin et de maquillage bourrés de silicones-phenoxyethanol-paraben-aluminium-phtalates-sulfates-et-tout-ce-qui-finit-en-ol-en-ates-en-one-et-j’en-passe contre des produits plus naturels, vegan, et bio. Mes marques de prédilection étaient les marques allemandes Lavera, Logona, Alverde et Weleda, ainsi que la marque française Cattier. Entre autres.

C’était la première étape. J’ai multiplié les tests de produits, afin de trouver ce qui me convenait le mieux, m’habituer aux nouveaux effets des produits cochoncetés-free notamment ceux sur les cheveux qui me perturbaient un peu : ils étaient plus difficiles à démêler, ils crissaient, ils n’étaient ni plus beaux, ni moins beaux d’ailleurs. Mais je m’y suis habituée. J’ai testé des crèmes hydratantes, anti-rides bio, des démaquillants, contour des yeux, crème pour les mains etc… tout cela pour un budget non négligeable car les produits cosmétiques bio, du moins il y a quelques années, étaient bien plus chers que les produits chimiques. Je précise tout de même que cela était dans la limite du très raisonnable.

Puis, fanfare, trompettes, cornes de brume, roulements de tambour, j’ai découvert deux produits miracles pour le visage et les cheveux : l’huile végétale et le gel d’aloé vera. Ce sont des produits “plus naturels tu meurs”, avec une composition ultra simple sans additifs et ils sont maintenant les quasi seuls ingrédients que j’utilise pour mes soins.

IMG_0172

L’huile végétale

Alors oui, l’huile végétale, ce n’est pas vraiment une découverte vu que j’en mange dans ma salade et dans mes frites, mais ce que je ne soupçonnais pas, c’est son pouvoir sur la peau.

Quelle huile ? Il y en a des tas et je suis loin de toutes les avoir testées. L’huile d’argan et l’huile de rose musquée sont mes préférées, mais ce ne sont pas les moins chères. Elle sont absorbées très rapidement par la peau, ne laissent pas de film gras et ont des propriétés nourrissantes, anti-rides et cicatrisantes que j’ai pu constater. L’huile d’avocat est assez proche. J’ai testé l’huile d’abricot et l’huile d’onagre qui ne m’ont pas convaincue plus que ça. En ce moment, petit budget oblige, j’utilise uniquement de l’huile d’olive. Celle de la cuisine ! je la prends bio autant que faire se peut. J’en ai transvasé dans un flacon pompe propre d’une huile que j’avais terminée et hop. Je la trouve vraiment nourrissante et pas trop grasse. Je pense l’utiliser encore un bout de temps car finalement elle fait très très bien l’affaire.

Si l’huile végétale vous intéresse, titille votre curiosité, vous pouvez admirer toutes les variétés et leurs propriétés sur le site d’aroma-zone qu’on ne présente plus.

june-first-bite-olives-ftr

Pour quelle utilisation ?

Le démaquillage : un peu d’huile dans le creux de la main, on barbouille le visage, on frotte les yeux, les cils : effet kikoo lol garanti, ce qui m’a poussée pendant plusieurs semaines tous les soirs à aller voir mon cher et tendre avec les yeux noirs dégoulinant en imitant un walking dead ou un panda, et croyez-moi le panda est une imitation très complexe. Puis, grâce aux lingettes démaquillantes lavables en coton bio que je fabrique moi-même (et que vous pouvez commander sur ma boutique soit dit en passant, même s’il n’y en a plus, je les fais sur commande), je les imbibe d’eau de brumisateur car vade retro le calcaire de l’eau du robinet de Pont-L’Evêque, et je retire tout le maquillage. C’est selon moi le démaquillage le plus doux et le plus efficace.

L’hydratation, l’effet nourrissant : j’ai arrêté complètement les crèmes hydratantes, anti-rides et compagnie, contre l’utilisation du combo gel d’aloé-vera / huile végétale. De toutes façons, les rides, faut pas se leurrer, on va tous y passer. Une pression de chaque dans la main, je mélange et j’applique sur le visage matin et soir. Une fois le tout absorbé, je passe au maquillage et je trouve que ma trombine a l’air moins fatiguée, plus tendue, plus réveillée, qu’avec n’importe quelle crème. C’est assez magique en fait.

Vous pouvez appliquer l’huile telle quelle sur n’importe quelle partie du corps que vous trouvez sèche et que vous souhaitez nourrir et assouplir.

Les cheveux : la veille de votre shampoing, appliquez l’huile sur vos longueurs et laissez poser la nuit. Attention aux tâches grasses sur l’oreiller, protégez votre tête. Et là je me retiens de faire une blague dégueu à base de sébum, ne me remerciez pas. Si vous avez le temps, une heure avant le shampoing c’est bien aussi. Vos cheveux sont nourris, brillants, doux et bye-bye l’effet sec. Deux shampoings sont nécessaires pour bien enlever le film gras (beeeeeurk).

Encore plus beurk : les poux ! Ma fille de 4 ans nous a ramené gracieusement une petite colonie d’acariens minuscules qui avaient planté la tente sur sa jolie tête, et vu l’heure à laquelle je m’en suis rendue compte, un soir après dîner, j’ai cherché une solution rapide, efficace et surtout possible car je n’avais pas de shampoing anti-bestioles. Et si je pouvais me passer de chimique, c’était parfait. J’ai trouvé sur le net que beaucoup utilisaient l’huile d’olive : en badigeonnant la tête et en laissant poser 1h sous du film pastique, les poux et lentes se retrouvent étouffés et meurent. Et en plus ils glissent plus facilement sur le peigne à bestioles. Effectivement, une heure après les poux étaient raides et j’ai pu lui laver les cheveux normalement (plusieurs fois parce que j’avais mis une tonne d’huile). Je n’ai eu plus qu’à tout retirer avec un peigne à poux. A voir sur le long terme, mais cela m’a paru efficace. Je m’excuse d’avance pour tous ceux et celles qui vont se gratter la tête pendant une demie-heure après avoir lu ce passage.

Le gel d’aloé vera :

Aloe-Vera

L’aloé vera est une plante vivace dont on recueille l’intérieur et que l’on transforme en jus ou gel. Elle possède de nombreuses propriétés, certains la boivent, mais là je ne m’y suis pas essayée. Je me contenterai de vous parler de l’application cutanée en gel. J’utilise celui de la marque Pur Aloé que vous trouverez en pharmacie ou sur pléthore de sites internet qui vendent des produits de beauté naturels. Il coûte environ 10 €. Il est bio, écocert, non testé sur les animaux, 98% d’origine naturelle. C’est un gel inodore, incolore, translucide qu’il faut conserver au frigo si l’on veut éviter qu’il ne devienne un peu maronnasse.

Pour quelle utilisation ?

L’hydratation et l’effet tenseur : comme je vous l’ai dit plus haut, je l’utilise quotidiennement en soin de jour (et de nuit) avec un peu huile d’olive car seul je trouve que ma peau tiraille un peu. Les deux mélangés, l’équilibre est parfait. La peau est hydratée nourrie, assouplie et tendue. Mais vraiment ! Le gel d’aloé vera est miraculeux, il opère comme un lifting instantané, mais sans l’effet Bogdanov.

giphy

(pardon)

La réparation : je l’ai moins testé pour ça, mais il paraît que le gel d’aloé vera peut être appliqué sur les petites coupures ou  brûlures légères pour les apaiser et les aider à cicatriser. Attention il ne se substitue pas à un désinfectant. Sur une peau irritée, eczémateuse, il apaise et assouplit. Testé et approuvé.

Les cheveux : moi qui ai les cheveux bouclés naturellement, il me fallait une alternative aux mousses type Jean-Louis Dessange, Jacques Dop, Vivelle-David, enfin vous voyez, qui dessinent bien les boucles mais qui sont bourrées de composants chimiques et qui cartonnent le cheveu. Après mon shampoing, j’utilise le gel d’aloé vera comme une mousse, je l’applique sur le cheveu mouillé en remontant mes boucles et je laisse sécher naturellement. Pas d’effet mousseux, ou frisottis disgracieux, les boucles sont bien dessinées. J’en remets les jours où je ne me lave pas les cheveux et les boucles sont instantanément redessinées. Il peut servir de gel de coiffage à n’importe qui et pas d’effet collant.

giphy2

En conclusion,  je me suis rendue compte que je n’ai finalement besoin de très peu de produits pour prendre soin de moi efficacement. Il m’est apparu inutile de multiplier les crèmes, les sérums, les gels, que je ne finissais pas toujours, parce qu’ils ne me convenaient pas ou parce que j’avais  envie de tester autre chose. J’ai donc banni de ma salle de bains toute crème, et n’utilise réellement que le gel d’aloé vera et l’huile végétale comme soin quotidien. Ce sont des produits vraiment efficaces, non nocifs, non polluants et très peu chers.

Il faut s’habituer à l’odeur discrète, ou parfois un peu spéciale des produits naturels, bien loin des parfums des produits plus transformés que l’on a pris l’habitude d’humer. Maintenant, quand je respire un shampoing chimique, un gel douche à la papaye-goyave-noix de coco-vanille-qui-sent-bon-les-iles-là-bas-loin, ça m’écœure vraiment. Je me suis habituée et cela ne me manque pas.

Concernant le maquillage, de la même façon, je troque au fur et à mesure que je les termine les produits chimiques contre des produits plus naturels, avec une préférence pour la marque Avril qui allie composition plutôt clean et petit prix.

J’ai aussi découvert il y a plusieurs années le pouvoir des plantes en matière de coloration végétale, et si ça vous intéresse je pourrais vous en faire un topo bientôt.

Et vous, quels sont vos produits naturels préférés ? Vos astuces ? Vos trouvailles miraculeuses ?

Chroniques musicales

Aujourd’hui, je lâche mon fil et mes aiguilles pour vous parler de musique, qui on peut le dire, est ma passion (ça et le caramel au beurre salé). Même si je la pratique dans un groupe dont je vous parlerai peut-être un jour lorsqu’on aura quelque chose à faire écouter, aujourd’hui, je vais vous parler de la musique des autres, celle qui m’accompagne ces derniers mois. Comme je travaille à la maison, j’ai l’immense chance de pouvoir allumer la radio, ou mettre un cd, dès le début de la journée, et ce pour toute sa durée. N’ayant pas de collègue avec qui parler, avec qui prendre une pause, avec qui rire, écouter de la musique est devenu primordial si je ne veux pas tomber dingo. J’aime la solitude, mais quand je commence à parler toute seule, je sais que la limite est dépassée :)

Voici donc les albums qui m’ont fortement marquée ces derniers mois.

Pain-Noir – Pain-Noir

pain-noir_cover-tt-width-360-height-342-crop-1-bgcolor-000000-nozoom_default-1-lazyload-1

François-Régis Croisier de son p’tit nom, officiait auparavant en anglais dans une formation plutôt folk qui se nommait très joliment “St Augustine”. Le projet ayant pris fin, cet instituteur clermontois a repris sa plume, en français cette fois, et a préparé en silence un album somptueux sorti à l’automne dernier. Je l’ai découvert en live, dans un festival à Cabourg, où il avait du se retrancher sur la petite scène du casino en plein après-midi, devant un public plutôt hétérogène (entre l’ado branché et la mamie friquée qui buvait son thé en levant le petit doigt), car la pluie et le vent s’étaient abattus sur les scènes extérieures. Seul avec sa guitare et quelques effets, sa voix unique, ses commentaires cyniques, il m’avait scotchée. Pain-Noir, c’est de la chanson française épurée, qui touche directement. Même si ses textes très affutés me font l’effet d’une commode aux formes simples mais d’une très belle facture, dont les tiroirs dissimulent des trésors encore plus riches. C’est-à-dire que le texte semble délivrer deux sens, un direct, dont la forme est belle, et qui semble raconter une histoire évoquant de nombreuses images de nature, de grands espaces, parfois en danger, et puis derrière se cache un autre sens, plus profond, plus personnel que chacun pourra s’approprier. On peut dire sans exagérer, qu’il s’agit bien là de poésie.

Je vous conseille donc cet album sans prétention et pourtant si beau. Ne dit-on pas que la vraie beauté est celle qui s’ignore ?

Feu! Chatterton – Ici le jour (a tout enseveli)

COVER_ALBUM_ICI_LE_JOUR__A_T

J’ai découvert les Feu! Chatterton lorsque leur succès était encore confidentiel, en 2014.  D’abord, un morceau, La Malinche, petit bijou exotique dansant au texte, en français, digne des grands. Et puis ce chanteur, Arthur, 25 ans à peine, véritable poète aux allures de mauvais garçon des années 1930, et dont la voix s’accorde parfaitement avec le personnage : elle semble tout droit sortie d’un vinyle de ces années-là, son timbre particulier, ce son de voix subtilement saturé, qui grésille me fait l’effet d’être jouée sur un gramophone. Mais la force de Feu! Chatterton ne réside pas que dans le charisme et le talent d’écriture de leur chanteur/conteur, c’est justement l’alliance harmonieuse de ce dernier avec les quatre autres musiciens qui frappe. Car ce que réussit le groupe, et ce n’est pas chose facile, c’est le dosage parfait de la musique et du chant, l’un et l’autre venant à tour de rôle se mettre en valeur et se laisser la place sans jamais se marcher dessus, formant un tout équilibré, et vraiment musical. Leur force, c’est aussi la façon dont ils utilisent la guitare de manière très inspirée, et renouvelée (car je dois le dire en toute honnêteté, la guitare commence à me sortir un peu par les trous de nez). Tantôt un tapis, tantôt un accès de rage, tantôt un jeu de questions réponses, les guitares de Feu!Chatterton sont inventives.

Enfin, même si leur album studio est une vraie réussite, un mélange proportionné de refrains pop, de slam, de rock, de chanson, Feu! Chatterton est aussi un excellent groupe de live. Je les ai vus une première fois à Rennes dans un Ubu bondé, attentif, chaleureux, et un peu convulsif, en novembre 2014. Leur set en était à ses balbutiements, ils n’avaient pas assez de morceaux et devaient jouer plusieurs fois les mêmes pour contenter un public en demande, et pourtant, cette prestation fait partie de mes meilleurs souvenirs de concerts. Les tripes et l’énergie nous étaient livrés directement sur la scène, sans détours, c’était direct et puissant. Des litres de sueur ont coulé pour nous. En mars 2016 au Cargö de Caen, j’ai pu constater que forts de leur succès amplement mérité, ils n’ont rien perdu de leur vérité, de leur générosité et de leur incroyable énergie. Quand je vois Feu! Chatterton sur scène, je retiens toujours cette image forte de quatre flammes dansant autour d’un chamane chantant des formules magiques. Pourvu qu’elles ne s’éteignent pas !

Katel – Elégie

Katel-Élégie

Parler de cet album n’est pas chose aisée. D’abord parce son auteur en a déjà si bien parlé elle-même dans une note d’intention. Ensuite, parce que l’écoute de ce disque est une expérience singulière, très personnelle, difficile à décrire. Ce que j’aime chez Katel, c’est qu’elle se renouvelle sans cesse et vu la surprise que j’ai eu en découvrant son deuxième album Décorum,  je savais que son prochain opus me surprendrait encore et je l’attendais avec impatience. Elégie est un disque que l’on ne peut pas écouter en faisant autre chose, il faut s’assoir, le faire jouer sur un bon système d’écoute, et se laisser prendre. Même si c’est un peu douloureux, puisque dans l’intégralité des chansons, Katel parle de la perte : celle d’un amour, et celle de sa mère. Certaines phrases opèrent comme des petits coups de poignard au coeur… (“Ne presse pas le pas au ciel, tu n’y crois pas, et moi je t’aime”. Bam !). Mais transparait aussi un vif désir de vivre, ce qui rend le disque, malgré son thème, vraiment lumineux.

Concernant les arrangements musicaux, il y a un véritable parti pris qui vogue vers la musique contemporaine, que Katel dit avoir beaucoup écouté. Point ou peu de guitare, des instruments rares dans la production musicale moderne comme le clavecin, claviers en tout genre, des bruits (suis-je la seule à entendre un chat miauler sur la fin de “A l’Aphélie” ?), et surtout ces chœurs de voix féminines qui font s’envoler le disque très très haut. La particularité d’Elégie, c’est qu’il est un tout, comme si chaque morceau était une pièce d’un puzzle qui formerait à la fin une seule et même image. Impossible pour moi de n’écouter qu’un morceau, d’avoir une chanson préférée, je l’écoute toujours d’un bloc.

Elégie est un disque intime mais pudique, grave mais solaire, d’une rare beauté et d’une forte intensité. Me reste à le découvrir sur scène la semaine prochaine, et je pressens déjà que je vais me prendre une deuxième claque. Mais j’aime bien ça.

Cyclone – Katel. Clip réalisé par la chanteuse Robi

Voilà pour mes coups de coeur “en français”, la prochaine fois je parlerai de ceux qui chantent en anglais ! Genre Las Aves et leur trop cool Die In Shanghai.

Et vous, quels sont vos albums favoris du moment ?

CONCOURS : La Fossette a un an !

Bonjour à tous !

Il y a un an, je lançais avec appréhension et excitation ma marque, mon petit blog,  et ma boutique en ligne, que je concoctais en silence depuis plusieurs mois. Aujourd’hui, je suis heureuse de la tournure que prennent les choses et je tenais à vous remercier en vous proposant de gagner une de mes pochettes !

Le concours se déroule sur instagram et le lot à gagner est une jolie pochette légère, en coton, parfaite pour l’été, très graphique, aux couleurs pastel, qui ira particulièrement bien avec une tenue jaune par exemple !

Du coup, je vous propose de poster une photo de votre accessoire, vêtement, objet JAUNE préféré, et la personne qui aura posté la photo qui me plaira le plus, remportera la pochette + une petite surprise !

concours anniv

Pour valider votre participation :

  1. Prenez en photo votre accessoire, vêtement, objet JAUNE préféré
  2. Suivez-moi sur Instagram @lafossette
  3. Publiez la photo sur votre compte Instagram
  4. Ajoutez #yellowfossette @lafossette

Vous avez jusqu’au dimanche 22 mai minuit.  J’ai hâte de voir vos propositions !

IMG_2294

A bientôt pour le résultat !

***

Règlement du concours ” @lafossette #yellowfossette”

DU 19/05/2016 au 26/05/2016 inclus

Article 1 : Objet

L’entreprise La Fossette, micro-entreprise au nom commercial « La Fossette », immatriculée au RCS de Caen sous le numéro 814 166 377 et dont le siège social est situé au 15 rue Jacqueline de Brucourt, 14130 Pont-L’Evêque, met en ligne, du 19/05/201 au 26/05/2016 un jeu concours gratuit et sans obligation d’achat intitulé « #yellowfossette @lafossette » (Ci-après le « Jeu ») dans les conditions prévues au présent règlement (ci-après la « Société Organisatrice »).

La participation est enregistrée lors de la publication d’une photo mettant en scène un accessoire, un vêtement, un objet jaune, avec les informations #yellowfossette @lafossette, sur le site Instagram. Le règlement du présent Jeu est disponible sur le site http://lafossette.fr où l’ensemble de la mécanique du Jeu est explicitée.

Article 2 : Accès au jeu

La Fossette organise un jeu concours sur le Compte Instagram Lafossette pour permettre à un participant de gagner une pochette en coton  d’une valeur unitaire de 19 euros TTC.

Ce Jeu gratuit et sans obligation d’achat est ouvert à toute personne physique de plus de 18 ans résidant en France Métropolitaine et fan de la page Instagram de La Fossette.

La participation au Jeu est limitée à une participation par foyer (même nom, même adresse).

Les participants doivent s’être abonnés au Compte Instagram Lafossette, c’est-à-dire avoir cliqué sur le bouton « Suivre » (ou « follow ») présent sur la page.

La Société Organisatrice se réserve le droit de demander à tout participant de justifier de ces conditions. Toute personne ne remplissant pas ces conditions ou refusant de les justifier sera exclue du Jeu et ne pourra, en cas de gain, bénéficier du lot.

S’il s’avère qu’un participant a apparemment gagné une dotation en contravention avec le présent règlement ou par des moyens frauduleux, tels qu’une recherche automatisée ou l’emploi d’un algorithme, le recours à des adresses électroniques ou Facebook id dit « poubelles » et/ou hors France métropolitaine, et/ou la dotation concernée ne lui serait pas attribuée et resterait la propriété de le Société Organisatrice, sans préjudice des éventuelles poursuites susceptibles d’être intentées à l’encontre du participant par la Société Organisatrice ou par des tiers.

La participation au Jeu implique l´acceptation entière et sans réserve du présent règlement dans son intégralité.

Il est précisé qu’une personne physique ne pourra gagner qu’une seule fois.

La participation sera ouverte du 19/05/2016 au 26/05/2016 en se connectant sur le site

http://www.instagram.com , ou via tout lien hypertexte, url ou bouton mis en ligne et redirigeant vers le Jeu « #yellowfossette @lafossette ».

Ce jeu n´est pas géré ou parrainé par Instagram ou Facebook que la Société Organisatrice décharge de toute responsabilité. Les informations qui sont données, seront transmises à La Fossette et pas aux sociétés susmentionnées. Ces informations sont uniquement utilisées pour contacter les participants dans le cadre de ce Jeu.

Article 3 : Charte La Fossette et modalités du Jeu

Article 3-1 Charte La Fossette

Pour participer au Jeu, il est nécessaire de disposer d’un accès à internet. L’accès au Jeu se fait exclusivement sur internet.

Chaque participant déclare avoir pris connaissance du règlement complet et des principes du présent Jeu.

Pour participer au Jeu, chaque participant doit respecter la présente charte La Fossette:

1. Chaque participant devra photographier un accessoire, un objet, un vêtement jaune selon les modalités suivantes :

a. En participant au Jeu, le participant donne à la Société Organisatrice son autorisation pour la diffusion et l’exploitation de la photographie sur les sites : http://www.instagram.com et www.lafossette.fr et https://www.facebook.com/pages/lafossette14

2. Chaque participant devra s’abonner au compte Instagram Lafossette

3. Chaque participant doit poster la photographie sur son propre compte Instagram, en mentionnant @lafosette et le mot-dièse (« hashtag) #yellowfossette.

4. Les participants s’engagent notamment à ne pas publier de photographies, créations, quelle que soit leur nature ou leur forme (ci-après les « Contenus Interdits ») :

  • Constituant un acte de contrefaçon, de concurrence déloyale ou de parasitisme ;
  • Pouvant constituer une apologie de crimes contre l’humanité ou de crimes de guerre, d’apologie du nazisme, d’apologie de crimes ou de délits, de contestations de l’existence de crimes contre l’humanité ou de génocides reconnus ;
  • A caractère violent ou pornographique, pédophile ou portant atteinte aux mineurs ;
  • – Contraire à l’ordre public ou aux bonnes mœurs ;
  • A caractère diffamatoire, injurieux, calomnieux à l’égard de tiers, personnes physiques ou morales
  • A caractère raciste, xénophobe, négationniste ou portant atteinte à l’honneur ou à la réputation

d’autrui, incitant à la discrimination, à la haine ou à la violence à l’égard d’une personne ou d’un

groupe de personnes à raison de leur origine, de leur sexe, de leur situation de famille, de leur

apparence physique, de leur patronyme, de leur état de santé, de leur handicap, de leurs

caractéristiques génétiques, de leurs mœurs, de leur orientation sexuelle vraie ou supposée, de

leur âge, de leurs opinions politiques, de leurs activités syndicales, de leur appartenance vraie ou

supposée à une ethnie, une nation, une race ou une religion déterminée ;

  • Portant atteinte à la vie privée, à l’intimité de la vie privée ou au droit à l’image des personnes ;
  • Contenant des virus, des vers, des chevaux de Troie ou tout dossier, programme informatique ou fichier de nature à interrompre, détruire ou limiter les fonctionnalités de tout ordinateur ou réseau informatique lié de près ou de loin aux activités d’Eyeka ;
  • Menaçant une personne ou un groupe de personnes ;
  • Incitant à commettre un crime, un délit, une contravention ou un acte de terrorisme ;
  • En violation du secret des correspondances ;
  • Et plus généralement, non conformes à la réglementation et à la législation en vigueur.

Les participants garantissent qu’ils sont titulaires des droits d’auteur des photographies envoyées et autorisent la représentation gratuite de leur photographie sur les sites : http://www.instagram.com et www.lafossette.fr et https://www.facebook.com/pages/lafossette14, dans le cadre du présent concours. Ils garantissent également posséder les autorisations de droits à l’image concernant les personnes présentes sur leur photographie.

Article 3-2 Modalités du Jeu

Pour participer au Jeu, le participant doit :

1. Se rendre à l’une des adresses internet du Jeu mentionnées à l’article 1.

2. Posséder un compte Instagram ;

3. Accepter et respecter le présent règlement de Jeu, notamment les exigences mentionnés dans la Charte La Fossette détaillée à l’article 3-1 des présentes ;

4. Le Participant est invité à s’abonner au compte Instagram @Lafossette

5. Publier la photographie conforme à la charte La Fossette dans les délais impartis avec les mentions suivantes : « #yellowfossette @lafossette »

La participation du participant sera prise en compte à cet instant uniquement. Le participant doit

obligatoirement publier une photographie respectant la charte La Fossette.

Toute participation incomplète ou réalisée de manière contrevenante au présent règlement sera considérée comme nulle.

Chaque participant ne pourra participer qu’une seule fois et publier qu’une seule photographie.

Tout formulaire de participation incomplet, inexact ou ne respectant pas le présent règlement sera considéré comme nul. Toute forme de fraude ou tentative de fraude, par exemple créer des  informations d’identité fausses afin de participer plusieurs fois, sera déclarée nulle. La Société Organisatrice se réserve le droit d´éliminer du Jeu tout bulletin de participation qui ne respecterait pas le présent règlement, notamment tout bulletin incomplet ou illisible.

Chaque Participant autorise la Société Organisatrice à exploiter, copier, fixer, représenter, reproduire sur tous supports de communication, communiquer et publier sa photographie pendant toute la durée du jeu-concours et pendant une durée d’un an après la clôture du Jeu sur le site le 26/05/2016 à 23h59.

Article 4 : Date et durée

Le Jeu se déroule du 19/05/2016 au 26/05/2016 23h59 inclus. L´Organisateur se réserve la possibilité de prolonger la période de participation et de reporter toute date annoncée.

Article 5 : Désignation des gagnants et publication des résultats

Afin de désigner le gagnant du Jeu concours, un jury, composé du gérant de la Société Organisatrice se  élira un seul gagnant parmi les participants sur les critères suivants :

1. Créativité et originalité de la photo

2. Respect du thème « yellowfossette » ;

3. Originalité et esthétisme de la photographie ;

4. La mise en scène et la qualité de la photographie ;

Le gagnant sera uniquement contacté par Instagram en commentaire de sa photo (e-mail) le  et sera invité à communiquer son adresse e-mail par message privé à l’attention de lafossette.shop@gmail.com

La décision de la Société Organisatrice de retenir une photographie est laissée à sa seule appréciation et la non sélection d’une photographie ne pourra pas donner lieu à contestation ou à une quelconque indemnisation de quelque nature que ce soit.

La photographie retenue sera alors publiée sur les sites http://www.instagram.com et www.lafossette.fr et https://www.facebook.com/pages/lafossette14, à compter du 27/05/2016 et pendant une durée d’un an à compter de la publication.

Le gagnant sera contacté via Instagram puis par courriel (e-mail) suite à la communication de son adresse email à La Fossette à partir du 27/05/2016 (en fonction de son délai de réponse au message Instagram) par la Société Organisatrice. Le courriel sera envoyé à l’adresse électronique renseignée via Instagram suite à la prise de contact avec le Participant.

Tout bulletin contenant une fausse déclaration ou une déclaration erronée et/ou incomplète et/ou ne respectant pas le présent Règlement, tiré au sort sera considéré comme nul et entraînera la désignation d´un autre participant par un nouveau tirage au sort. Le nouveau tirage au sort se déroulera comme mentionné dans cet article.

Article 6 : Dotations

L’unique dotation mise en jeu est la suivante :

 la Pochette graphique et pastel d’une valeur unitaire de 19 euros TTC.

La dotation décrite ci-dessus n’est pas cessible à une tierce personne et ne sera ni reprise, ni échangée contre d’autres objets ou prestations quelles que soient leurs valeurs, et ni faire l’objet d’aucune contrepartie en espèces ou par chèque. Si le gagnant ne veut ou ne peut prendre possession de son lot, il n’aura droit à aucune compensation d’aucune sorte.

La Société Organisatrice ne sera en aucun cas responsable si les coordonnées ne correspondent pas à celles du gagnant, sont erronées, incomplètes ou si le gagnant reste indisponible.

Le gagnant s’engage à accepter le lot tel que proposé, sans avoir la possibilité de l’échanger contre des espèces ou d’autres biens ou services de quelque nature que ce soit.

Article 7 : Remise ou retrait du lot

La Société Organisatrice enverra le lot sous la forme d’un colis à l’adresse renseignée par le gagnant lors de l’envoi de ses coordonnées.

A l´issue d´un délai de 7 jours, sans réponse au courriel invitant le ou la gagnant(e) à communiquer ses coordonnées personnelles, le ou la gagnant(e) aura perdu le lot. Le lot sera attribué ensuite à un autre participant. La désignation de ce participant se fera conformément à l’article 5 des présentes.

Si l´adresse électronique est incorrecte ou ne correspond pas à celle du gagnant, ou si pour tout autre raison liée à des problèmes techniques ne permettant pas d´acheminer correctement le courriel d´information, la Société Organisatrice ne saurait en aucun cas être tenu pour responsable. De même, il n´appartient pas à la Société Organisatrice de faire des recherches de coordonnées de gagnant ne pouvant être joint en raison d´une adresse électronique invalide ou illisible, ou d´une adresse postale erronée.

Lots non retirés :

Un ou une gagnant(e) injoignable, ou ne répondant pas dans un délai de 7 jours au courriel l’invitant à confirmer ses coordonnées personnelles pour bénéficier du lot, ne pourra prétendre à aucun lot, dédommagement ou indemnité de quelque nature que ce soit.

Le lot attribué est personnel et non transmissible. En outre, le lot ne peuvent en aucun cas faire l´objet d´une quelconque contestation de la part du gagnant, ni d´un échange ou de toute autre contrepartie de quelque nature que ce soit.

Article 8 : Gratuité de la participation

Aucune contrepartie financière, ni dépense sous quelque forme que ce soit, ne sera réclamée aux participants du fait de leur participation.

Article 9 : Utilisations des données personnelles

Les données nominatives recueillies dans le cadre de la participation au jeu sont traitées, enregistrées et utilisées par la Société Organisatrice dans le but de procéder à la bonne gestion du présent Jeu et prévenir le(s)gagnant(s).

Conformément à la « loi informatique et libertés » du 6 janvier 1978, modifié le 6 août 2004, les participants bénéficient d´un droit d´accès, d’opposition, de rectification ou de radiation des informations les concernant.

Toute demande devra être adressée par courrier à l´adresse de l´organisateur mentionnée à l´article 1.

Le participant indiquera ses noms, prénoms et adresse postale. Conformément à la réglementation en vigueur, sa demande doit être signée et accompagnée de la photocopie d’un titre d’identité portant sa signature et précisant l’adresse à laquelle doit lui parvenir la réponse.

Une réponse lui sera alors adressée dans un délai de 2 mois suivant la réception de la demande, cachet de la poste faisant foi.

Article 10 : Responsabilité

Le Participant reconnaît et accepte que la seule obligation de l´organisateur au titre du Jeu est de soumettre au tirage au sort les photos recueillies, sous réserve que sa participation soit conforme aux termes et conditions du présent Règlement, et remettre le lot au/à la gagnant(e), selon les critères et modalités définis dans le présent Règlement.

L´Organisateur ne saurait être tenu responsable, sans que cette liste soit limitative de toute défaillance technique, matérielle ou logicielle de quelque nature que ce soit, les risques de contamination par des éventuels virus circulant sur le réseau et l´absence de protection de certaines données contre des détournements éventuels.

La participation au Jeu implique la connaissance et l´acceptation des caractéristiques et des limites d´Internet tant en ce qui concerne les performances techniques, les temps de réponse pour consulter, que pour interroger ou transférer des informations.

Article 11 : Cas de force majeure / réserves

La responsabilité de l´organisateur ne saurait être encourue si, pour un cas de force majeure ou indépendant de sa volonté, le jeu devait être modifié, écourté ou annulé.

Les informations relatives à la suppression ou à la modification de ce Jeu seraient affichées comme le présent règlement à l’adresse suivante www.lafossette.fr et ferait l’objet d’un avenant.

L´organisateur se réserve le droit de procéder à toute vérification qu´il jugera utile, relative au respect du Règlement, notamment pour écarter tout participant ayant effectué une déclaration inexacte ou mensongère ou fraudée.

Article 12 : Litiges – droit applicable

Le Règlement est régi par la loi française. Les parties s’efforceront de résoudre à l’amiable tout différent né de l’interprétation ou de l’exécution du présent Règlement. Si le désaccord persiste, il sera soumis aux tribunaux compétents.

Il ne sera répondu à aucune demande ou réclamation téléphonique concernant l´application ou

l´interprétation du présent règlement. Toute contestation ou réclamation relative au Jeu et/ou au tirage au sort devra être formulée par écrit à l´adresse de l´organisateur. Aucune contestation ne sera prise en compte huit jours après la clôture du Jeu.

Article 13 : Acceptation et consultation du Règlement

Le simple fait de participer à ce Jeu implique l’acceptation pure et simple du présent règlement et l’arbitrage, en dernier ressort, de La Fossette sans contestation.

Le présent règlement est disponible gratuitement sur le site internet www.lafossette.fr ou sur demande auprès de la société Organisatrice à l’adresse indiquée ci-dessous :

La Fossette

15 rue jacqueline de Brucourt

14 130 Pont-L’Evêque

Le(s) timbre(s) utilisé(s) pour demander le règlement sera (ont) remboursé(s) au tarif lent en vigueur sur simple demande écrite.

Il ne sera répondu à aucune demande ou réclamation téléphonique concernant l´application ou

l´interprétation du présent règlement. Toute contestation ou réclamation relative au Jeu devra être adressée par écrit dans un délai d’un mois à compter de la clôture du Jeu à :

La Fossette

15 rue jacqueline de Brucourt

14 130 Pont-L’Evêque

 

12918451_1083819461661450_290576884_n

Les petits gestes nature

Je pense qu’il n’y a pas de petit geste, d’initiative inutile, d’effort insignifiant lorsqu’il s’agit de protéger la Terre. On le sait tous, il devient nécessaire que chacun fasse un minimum d’efforts pour essayer d’enrayer la cata…

Personnellement, j’essaye progressivement de limiter les déchets de la maison, de remplacer les produits chimiques par des produits plus simples et sains, de supprimer la nourriture industrielle… Je suis très loin d’être irréprochable, mais chaque effort compte, j’en suis convaincue. Attention, cet article n’a pas pour objectif de culpabiliser les personnes qui ne les pratiquent pas, ni à faire des leçons de morale… juste à partager quelques astuces pour ceux qui seraient intéressés !

Voici mes petits gestes nature, et leurs recettes si besoin.

La lessive faite maison

J’avais dans l’idée depuis quelques temps de faire ma lessive moi-même, ayant peu confiance en la composition des lessives industrielles (parfums de synthèse, conservateurs, phosphates, composants non bio-dégradables qui finissent leur course dans les rivières altérant la faune et la flore aquatique etc…). C’est une panne de lessive et une montagne de linge en retard qui m’a poussée à passer le cap. Un tour à la droguerie de ma ville, et je repartais avec un savon de Marseille, du vinaigre blanc et du bicarbonate de soude, et pour 11 € j’avais de quoi faire ma lessive pour plusieurs mois (équivalent de 8 litres environ).

12907257_456567367869926_621429426_n_002

La recette pour 2.5 litres :
100 g de savon de Marseille
5 cuillères à soupe de bicarbonate de soude
quelques cuillères de vinaigre blanc
20 gouttes d’huiles essentielles de votre choix pour le parfum
de l’eau

Faites chauffer 1 litre d’eau dans votre bouilloire. Pendant ce temps là, dans un grand saladier, râpez 100 g de votre savon de Marseille, puis ajoutez l’eau chaude. Mélangez avec une cuillère en bois, et s’il reste des copeaux, passez un coup de mixeur à soupe.
Laisser refroidir un peu, puis versez le tout dans un bidon de 3 litres (moi je n’en avais pas donc j’ai laissé dans le saladier).
Ajoutez le bicarbonate de soude (attention, ça mousse !) et mélangez doucement.
Ajoutez 1 litre d’eau tiède, un peu de vinaigre blanc pour la douceur du linge, puis les 20 gouttes d’huile essentielles. Moi je n’avais que de l’HE d’abricot dans mon stock, et le résultat est plus que discret, la prochaine fois j’utiliserai de l’HE de citron et de tea-tree pour le côté assainissant et pour l’odeur fraîche. Mélangez et c’est prêt ! J’ai versé le contenu dans deux bouteilles d’eau d’1.5 l qui étaient prêtes à être jetées.

30 minutes et ma lessive homemade était réalisée (et encore, j’ai traîné un peu devant Buffy the vampire slayer, oui j’assume). 1 verre à moutarde dans le compartiment lessive, et à 40° le linge est propre, et doux.

Pour le linge très sale (type lingette démaquillante par exemple), il faudra laisser un peu tremper avant de mettre en machine pour un détachage complet.

Prochaine étape : faire mon produit nettoyant sol/robinetteries  moi-même. Je vous en reparlerai si j’y arrive !

Limiter les déchets de la salle de bains

Les lingettes lavables :

J’ai terminé mon dernier paquet de cotons démaquillants récemment et j’ai décidé de ne pas en racheter. A la place, je me suis cousu des lingettes démaquillantes avec des chutes de tissus inutilisées et un coupon de coton éponge organique que j’ai acheté. 14 jolies lingettes, soit deux par jour pour une semaine (ici, une pour me démaquiller le soir, et une pour débarbouiller ma fille le matin); et hop au lavage avec le reste du linge sale et elles sont comme neuves. Résultat : plus de coton à la poubelle !

Pour les non-couturières, sachez que j’ai réalisé des lots pour vous et ils sont disponibles sur mon e-shop. Actuellement, il n’en reste qu’un, mais je peux tout à fait les réaliser sur commande.

12918451_1083819461661450_290576884_n

La coupe menstruelle :

Avant toute chose, la coupe menstruelle n’est pas un trophée pour celle qui aurait eu les règles les moins douloureuses ou les plus trash, ou du genre “pour avoir tenu 5 jours de règles sans égorger votre mari, vous remportez la coupe menstruelle 2016 !” Non.

Je ne rentrerai pas trop dans les détails pas très sexy, mais ce petit objet m’a agréablement surprise. Finis les tampons et autres serviettes hygiéniques qui contiennent des composants toxiques pour l’Homme et son environnement et qui, si on fait les comptes, reviennent à un certain prix dans l’année, pour finir à la poubelle.

La coupe menstruelle est un petit réceptacle composé de 100% de silicone platine médicale, utilisée en chirurgie et homologuée pour rester 30 jours à l’intérieur du corps humain (mais ne gardez pas votre coupe 30 jours hein !), elle s’insère là où vous savez, les jours où le drapeau est rouge, où les anglais ont débarqué, où vous avez vos ours, vos ragnagnas, vos Russes, vos doches, vos coquelicots, vos groseilles, vos trucs, vos règles quoi.

La coupe a une durée de vie de 5, voire 10 ans, elle coûte entre 15 et 30 €, le calcul de rentabilité est vite fait. Moi j’utilise la meluna cup qui est très bien, que j’ai payée 14.90 €. Pour rien au monde, je ne reviendrai aux tampons et serviettes. Mais c’est un objet un peu dur à apprivoiser et je comprends tout à fait les réticences.

Si vous voulez en savoir plus, il y a beaucoup d’articles qui en parlent très bien, comme celui de Rose Cocoon qui en plus d’être instructif, est marrant.

Résultats : moins de déchets, moins de composants chimiques dans la nature, et dans mon corps. 

7382-21178

Ceci n’est pas un gobelet. Ni un protège-téton. Ni un chapeau.

Les savons et shampoings solides

La peau de mon cher et tendre ainsi que celle de ma fille sont atopiques, elles sont très réactives à l’eau calcaire entre autres, si bien qu’eczéma, psoriasis, dermatite séborrhéique sont leur quotidien. On nous a conseillé le savon au lait d’ânesse pour la petite et le savon l’Alep pour le grand. Des produits simples, hydratants, sans additifs nocifs. Par la force des choses, nous avons donc terminé puis banni les gels douches en flacon (même si on faisait attention à leur composition).

                    savon-au-lait-d-anesse-en-forme-d-ane-150g        savonsBlocs

Du coup, j’ai également testé par curiosité le shampoing solide, même si j’étais plutôt sceptique, entre autres parce que celui que j’ai acheté ressemble à un anneau à mâcher. Il se présente et fonctionne comme un savon, et depuis, non seulement je n’utilise plus de shampoings en flacon, mais je peux aussi me passer d’après-shampoing (ce qui n’était pas trop possible avant vue la nature bouclée et sèche de mes cheveux qui sont désormais plus doux et plus brillants). Nous utilisons tous les trois le shampoing à l’argile rouge de la marque “Ma Provence” ( moi je l’ai eu à 3.90 € dans la droguerie de ma ville) et en sommes ravis.

0163037bc5bbb0d7365c279081866c019bb82a8dfc

Ceci n’est pas un anneau à mâcher, ni un donut. C’est du shampoing.

Résultats : moins de déchets plastiques de flacons, moins de substances nocives qui partent avec l’eau de la douche, une peau et des cheveux bien traités ! Et puis ça coûte moins cher et ça dure plus longtemps qu’un shampoing bio classique. Je ferai un billet plus long sur les produits de beauté naturels parce que c’est un peu mon dada et que j’ai découvert des trucs sympas.

A améliorer : utiliser moins de papier essuie-tout ! (une astuce ?)

Concernant mon activité La Fossette, j’utilise le plus possible de récupération que ce soit dans des choses que je possède déjà (couettes, rideaux etc) ou que j’ai pu récupérer à droite à gauche, et j’essaye de jeter le moins possible mes chutes, de tout utiliser.

Me reste à aborder le thème de la nourriture, dans un prochain billet car il y a tant à dire !

Et puis, nous essayons de faire des petits gestes simples, nous faisons le tri des déchets, nous faisons attention de ne pas laisser couler l’eau à tout va, nous éteignons la lumière lorsque nous quittons une pièce et surtout, nous l’enseignons à notre fille de 4 ans afin que cela devienne pour elle un automatisme et non une contrainte, tout en lui expliquant pourquoi. Ce sont ces p’tits bouts les citoyens de demain…

Et vous ? Quels sont vos gestes nature ? Vos astuces ? Vos bons plans? Vos conseils ?

IMG_1481

Tuto : une pochette de transport pour votre éponge de Konjac !

Bonjour !

L’éponge de Konjac est une petite éponge en fibre naturelle qu’on utilise pour se nettoyer le visage en douceur. Elle dure selon les marques au moins un mois, et peut même vous permettre de vous passer de gel nettoyant puisqu’elle se suffit à elle même. A vous le teint frais, les pores resserrés, les imperfections diminuées, les impuretés éliminées !

Eponge de Konjac Léa Nature, celle que j’ai !

Elle est dotée d’un petit cordon, pour pouvoir l’accrocher et la laisser sécher à l’air libre entre chaque utilisation. MAIS, oui car il y a un mais, elle n’est pas livrée avec un petit sachet, une petite pochette, dans laquelle on peut la transporter quand on part en tournée internationale ou en voyage aux îles Fidji (on peut rêver non ?). J’ai cherché un peu selon les marques, et sauf erreur de ma part, aucune n’en propose. Cette éponge étant fragile, la glisser telle quelle dans notre trousse de toilette ne me paraît pas très raisonnable, ni très hygiénique. C’est pourquoi aujourd’hui je vous propose un tutoriel pour réaliser une petite pochette de transport d’éponge de konjac vous même !

Désolée par avance pour la qualité des photos, la luminosité de la pièce était étrange et pour une fois qu’il y avait du soleil, je n’ai pas voulu tirer les rideaux :)

Il vous faut :

  • un morceau de tissu enduit (entendez imperméable) 30 x 30 cm. Moi j’ai choisi un joli coton enduit blanc à motif japonais dorés que j’ai eu chez A Little Mercerie. Vous pouvez aussi utiliser deux morceaux de tissus différents (15 x 30 cm), un pour l’extérieur, un pour l’intérieur.
  • une paire de pressions
  • fil, aiguille, et encore mieux, une machine à coudre

1/ Coupez d’abord deux morceaux identiques de 14 cm x 21 cm, un pour l’extérieur, un pour la doublure.

2/ Sur l’envers, marquez chacun de vos deux morceaux de tissu en trois comme sur la photo ci-dessous. La partie du haut sera votre futur rabat.

IMG_1452

3/ Sur la partie haute de vos deux tissus, dessinez votre rabat de la forme que vous souhaitez. Moi j’ai fait comme ci-dessous.

IMG_1453

4/ Découpez votre rabat suivant les marques que vous avez dessinées.

IMG_1454

Vous obtenez ceci :Sans titre-1

5/ Placez vos tissus endroit contre endroit, épinglez pour que vos tissus ne bougent pas, et cousez à 5mm du bord en laissant une ouverture de 10 cm pour pouvoir retourner ensuite.

IMG_1457(1)

IMG_1459

Maintenant, retournez votre ouvrage par l’espace non cousu que vous avez laissé, puis repassez-le afin d’écraser les coutures. Attention, le tissu enduit ne se repasse pas tel quel, couvrez-le avec un tissu normal.

                     IMG_1461   IMG_1462

6/ Rabattez la partie du bas, de façon à ce que le bas arrive sur la ligne du rabat. Pas simple à expliquer, mais vous comprendrez en voyant les photos ci-dessous.

                    IMG_1463    IMG_1464

7/ En prenant soin de rentrer le tissu qui dépasse -les 10 cm non cousus que vous avez laissés pour retourner-, piquez le long des deux côtés à 0.5 cm.

  IMG_1468

7/ Puis retournez !

IMG_1470

Il ne vous reste plus qu’à placer un pression au centre, type kam avec la pince, ou bien ceux que l’ont peut coudre. Et votre pochette est terminée !

                           IMG_1471         IMG_1472

Et voilààààà !

 IMG_1473(1)

IMG_1481

J’espère que ce tuto vous aura plu et vous aura été utile !

A bientôt ! :)

La Fossette en images et en musique

Bonjour à tous !

Un petit post aujourd’hui pour vous présenter une petite vidéo que j’ai réalisée qui vous montre quelques articles soldés de ma boutique, ainsi qu’un “teaser” de la nouvelle collection, histoire d’avoir une petite vitrine animée, plus ludique qu’une boutique en ligne.

Bon visionnage, en espérant que cela vous donnera envie d’aller jeter un coup d’oeil à ma boutique Etsy ou A little Market !

à bientôt :)

bouton visitez la boutique

Mayday ! c’est les soldes !

Bonjour à tous,

Je vous souhaite tout d’abord une très belle année 2016, puisse t-elle terrasser 2015 et son lot de malheurs, de peurs, puisse t-elle ouvrir les consciences.

Sans titre2

Moi, pendant les vacances de noël, j’ai trouvé qu’il n’y avait pas assez des fêtes à préparer, j’en ai aussi profité pour déménager et m’installer avec ma petite famille à Pont-L’Evêque. C’est joli, et tout est à deux pas ! et je vois mon mec genre 1561 fois plus qu’avant. De quoi adoucir la vie. Voilà, c’était la minute vis-ma-vie de La Fossette.

soldes

Parlons peu, parlons bien ! Nous sommes le 6 janvier et c’est le début des soldes ! J’ai concocté pour vous plein de mini-prix tout ronds sur la collection d’hiver ! Profitez-en sur les boutiques Etsy et A Little Market. IMG_0411 IMG_0105 IMG_0352

A bientôt ! :)

social-facebook-box-blue-iconSanglota-icone-Hellocoton pinterest-icon instagram

IMG_0411

Ow ! ow ! Ow ! Ca sent le sapin

Salut à tous !

Cela fait un petit bail que je ne suis pas passée par ici. D’abord, j’ai eu pas mal de travail à fournir, plusieurs boutiques ont pris en dépôt quelques unes de mes créations, il a donc fallu que j’augmente un peu le stock. Vous pouvez trouver désormais, entre autres, quelques unes de mes pochettes chez Cocotte Couture,  une mignonne petite boutique à Saint-Lô dans la Manche, qui vend des tissus, de la mercerie, des articles de petits créateurs, et propose des cours de couture.

Ensuite, il y a eu les attentats du 13 novembre, qui m’ont rendue aveugle, sourde et muette pendant deux semaines. Je ne pouvais parler de rien, après cette atrocité. D’ailleurs je ne vais pas en parler. D’autres l’ont fait beaucoup mieux que je ne le ferai. Juste une énorme pensée aux victimes et aux familles, surtout à Antoine avec qui j’ai partagé un bureau quelques mois,  tué au Bataclan. Aimons-nous, restons soudés.

Enfin, je déménage dans deux semaines, et je nage dans une piscine qui gratte, emplie de cartons, de sacs poubelles, de poussière remuée et de temps qui défile trop vite.

Et puis il y a les fêtes à préparer ! Me voilà avec mes gros sabots, glissant d’un sujet à un autre, pour vous montrer les derniers articles que j’ai crées, que vous pourrez offrir à vos proches, ou bien pour vous faire plaisir à vous-même. J’ai crée par exemple quelques accessoires qui brillent, parfaits pour agrémenter une tenue de soirée. J’ai pensé aussi aux musiciens, -puisque j’en fais partie- et j’ai commencé une petite collection pour eux. J’en parlerai plus en détail bientôt.

Je vous laisse avec les photos de vos futurs cadeaux, que vous pouvez trouver sur ma boutique Etsy ou A little Market. N’hésitez surtout pas à me passer des commandes personnalisées, j’étudie toute demande, de la plus simple à la plus farfelue :)

Oh mais j’oubliais ! Je vous offre un bon de réduction de 5€ (dés 10€ d’achat) valable sur les deux boutiques en ligne. Entrez le code NOEL15 et le tour est joué ! 

Les étuis pour smartphone etui3.jpg

Les pochettes de soirée bling-bling

IMG_0093

IMG_0105

IMG_0115

IMG_0423 Les trousses à glisser dans son sacIMG_0352

IMG_0410

Les barrettes noeud-papillonIMG_0425Les cadeaux pour les musiciens (enfin un seul pour l’instant 😉 )

IMG_0314

Voilà, en espérant que quelqu’un trouvera une de ces petites choses au pied de son sapin !

bouton visitez la boutique